Vivre mieux en dépensant moins !

Mes conseils pour rechercher un logement à louer à l’étranger

La chose la plus importante à comprendre lorsque l’on recherche une location dans un pays étranger est que, si vous voulez faire une bonne affaire et éviter les surprises, vous ne pouvez pas le faire à distance.

Pour faire une bonne affaire, vous devez rechercher au-delà des offres internet, et pour cela, vous devez être sur place ou tout au moins avoir un contact digne de confiance sur place.

Vous pouvez commencer vos recherches à distance en regardant sur Google les propositions “A louer” de l’endroit où vous souhaitez vous installer. Vous y trouverez des maisons et appartements proposés par des expatriés français ou par des agences immobilières internationales. En d’autres termes, cette recherche vous mène vers des biens fortement commissionnés destinées aux étrangers qui n’ont pas le temps de faire une recherche par eux-mêmes.

En entrant dans Google les mots “For Rent” ou “Se Aquile” (dans les pays de langue espagnole) vous améliorerez vos chances de recherche à un niveau plus local. Cela dit, les vrais bonnes affaires ne se trouvent pas sur Internet mais en scrutant le tableau de petites annonces de l’épicier du coin, en questionnant la serveuse de votre restaurant ou le chauffeur de votre taxi, en parcourant les petites annonces du journal local ou avec le concours du cousin du professeur du fils de votre ami qui quitte son appartement et qui demande pas mieux de vous céder son bail de location.

Trouver ce type de renseignements est difficile, spécialement si vous ne parlez pas la langue du pays. C’est pourquoi, quelque soit le pays étranger, vous allez entendre des versions très différentes sur le prix de location d’un logement. Le loyer proposé par le site internet, rédigé en français ou en anglais, d’une agence immobilière peut être jusqu’à deux fois plus élevé que le coût de location du même type d’appartement proposé par le cousin d’un ami local.

Vous n’avez pas envie de vous faire avoir en payant plus cher auprès d’un intermédiaire qui se prend une marge importante, mais reconnaissez qu’il n’y a rien d’anormal à payer un peu plus cher pour rendre votre recherche moins compliquée et moins stressante. Tout dépend du temps dont vous disposez et du prix que vous êtes prêt à payer.

Vous comprenez probablement qu’acheter un bien immobilier à l’étranger, spécialement dans un pays émergent, n’a rien de comparable avec l’achat d’un bien immobilier dans un pays comme la France. Ce ne vous est peut-être pas apparu évident mais c’est pareil pour la location d’un logement à l’étranger. De la même façon que, quand vous achetez un bien immobilier à l’étranger, vous ne pouvez pas prendre tout ce que le vendeur vous dit pour acquis, il en est de même pour la location d’un appartement ou d’une maison.

A certains endroits, un logement neuf « non meublé » peut signifier que la salle de bains n’est pas équipée d’une douche digne de ce nom et que les sols sont brut de béton. Plus ennuyeux encore, dans certains pays, le locataire est responsable des réparations de structure (fissures dans la façade ou infiltration du toit).
Et il est toujours possible que la personne qui vous propose de louer un logement ne soit pas le propriétaire de ce logement ou qu’il vous sous-loue illégalement son appartement

Ne signez pas un contrat de location avant que celui-ci soit vérifié par votre notaire ou avocat (notamment s’il est rédigé dans une langue que vous ne connaissez pas) et ne soyez pas surpris, si vous louez entre particuliers, que l’on ne vous demande pas de signer quoi que ce soit. Si le cousin d’un ami vous introduit auprès d’un voisin dont vous voulez louer la maison, l’accord sera peut-être conclu avec une simple poignée de main.

Voici encore deux conseils à prendre en considération avant de louer votre logement:

Qu’est-ce qui est inclus dans votre loyer mensuel?
Assurez-vous que le bail indique clairement ce qui est inclus dans votre loyer et ce qui ne l’est pas (frais de copropriété, taxes locales, réparations…)

Quand la période de location démarre-t-elle?
La date de départ de votre location, c’est-à-dire la date à partir de laquelle vous commencez à payer le loyer, ne coïncide pas toujours avec la date de début d’occupation du logement. Dans certains pays, on vous demandera de commencer à payer deux semaines avant l’entrée officielle dans les lieux. Vous pouvez bien sur négocier mais si c’est une bonne affaire mieux vaut ne pas prendre le risque de se faire dépasser par un autre.

Après avoir pris connaissance de ces points fondamentaux, vous êtes prêt à démarrer votre recherche.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »