Vivre mieux en dépensant moins !

Aurez-vous besoin d’une Voiture en Retraite à l’Étranger?

Dans la plupart des pays de retraite, vous observerez qu’il est beaucoup plus facile de vivre sans voiture. Et vous verrez que nombreux sont les expatriés autour du globe, qui s’en passent.

Si vous déménagez dans un pays en voie de développement, comme les pays d’Asie du Sud-Est, le Maghreb ou le Sénégal, le nombre de taxis et de « tuk-tuk » est tellement important, qu’à peine sorti de chez vous, il suffit de lever le bras pour que, sans attendre bien longtemps, l’un d’entre eux ne s’arrête devant vous et vous emmène au marché, à la plage, ou encore chez le docteur en contrepartie d’une somme négligeable.

Vous aurez tôt fait de connaitre le juste prix en fonction de la distance à parcourir, et votre assurance en annonçant au chauffeur le montant de la course que vous acceptez de régler, vous évitera d’être pris pour un touriste et de perdre du temps dans une négociation interminable.

Si vous devez vous déplacer plus loin dans la région ou le pays, le faible taux de possession d’une voiture par les locaux, fait que le réseau de transports en commun est lui aussi important.

Il est géré au départ de la gare routière ou ferroviaire qui, avec l’expérience que vous aurez progressivement acquise, ne vous paraitront plus aussi désorganisées qu’elles en ont l’air pour les touristes de passage.

Sans voiture, vous économisez de l’argent, vous évitez les tracas et vous profitez d’un verre de vin ou deux au restaurant sans enfreindre la loi et risquer l’amende.

Au fil du temps, j’ai entendu de nombreux expatriés et touristes se plaindre de problèmes en relation avec leur voiture. Vol et accidents de la circulation, rédaction douteuse du constat dans la langue étrangère, absence d’assurance du tiers responsable, difficulté de trouver les pièces détachées nécessaires à la réparation…

Vendez votre voiture avant de partir et laissez ces problèmes derrière vous !

Bien sûr, si vous vous installez dans un pays développé de l’Europe du sud, comme le Portugal ou l’Espagne, disposer d’une voiture est sensé car la course en taxi est plus onéreuse et le réseau de transports en commun est moins dense. De plus, elle pourrait s’avérer utile pour venir voir vos enfants en France, et une fois sur place, vous serez moins dépendant d’eux pour rendre visite à vos amis ou pour aller à vos éventuels rendez-vous de santé.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »