Vivre mieux en dépensant moins !

Les meilleurs endroits de retraite en Grèce

Nauplie (Péloponnèse)
Le charme de Nauplie, la ville la plus ravissante de tout le Péloponnèse, est dû en grande partie à son architecture qui remonte au 17ème siècle, les rues étroites et les maisons impeccablement blanchies à la chaux de la vieille ville rappellent les îles et les deux hautes forteresses dominant la ville lui confèrent un surcroit de charme. A cela s’ajoute son emplacement au bord de l’eau avec vue sur les sommets du Péloponnèse oriental et la plage de Karathona nichée dans une anse aux eaux calmes. Elle possède aussi l’avantage de se situer à seulement 136 km d’Athènes.

Egine (Iles Saroniques)
L’avantage d’habiter à Egine, c’est de bénéficier d’un dépaysement garanti à seulement 40 minutes du port d’Athènes (Le Pirée) par aéroglisseur. L’inconvénient c’est de devoir accepter de partager cette île tranquille avec les Athéniens durant le week-end. Egine-ville est une ville à la beauté discrète avec ses maisons néoclassiques, son église toute blanche et ses calèches, mais pour profiter d’une plage, il vaut mieux se rendre à Plakakia deux kilomètres plus au nord. A 10 km d’Egine, les eaux thermales de Souvala sont recommandées pour les seniors qui souffrent de rhumatismes et d’affections de la peau.

Paros (Cyclades centrales)
Paros possède de magnifiques plages de sable et plusieurs villages traditionnels et une multitude d’églises, elle est quotidiennement reliée à Athènes par un minimum de 3 liaisons aériennes (45 minutes) et 3 ferries (5h). Parikia, le village principal, a tout du cliché de carte postale avec son moulin à vent, ses maisons blanches et ses cours plein de bougainvilliers.

Santorin (Cyclades orientales)
L’île de Santorin dans les Cyclades c’est un ciel d’un bleu intense, des maisons blanches éblouissantes cramponnées aux falaises volcaniques dominant de superbes plages de sable noir, et des églises à coupole bleues. L’île accueille un grand nombre de touriste durant la saison estivale mais il y a des endroits tranquilles comme le village d’Ia, spectaculairement perché au bord de la Caldeira, à la pointe nord de l’île.

Lindos (Rhodes)
Probablement le plus beau site de l’île de Rhodes, et ce malgré les vagues de touristes qui déferlent sur la cité en été et qui obligent les habitants à rester chez eux. Le charme de Lindos vient de ce promontoire coiffé d’une citadelle médiévale ocre, avec en contrebas le village fleuri et ses maisons blanches traditionnelles. Au pied de la colline et donc du village, se niche une baie en arc de cercle avec des eaux claires et peu profondes bordant une jolie plage de sable. Avec le regard d’un peintre on peut affirmer que ce paysage constitue un tableau idéal et quelle belle palette de teintes !

Chania (Crète)
Installée dans un décors de montagnes majestueuses et baignée d’eaux turquoises, Chania est l’une des plus jolies localités de l’île. Ses imposantes demeures néoclassiques et ses massives fortifications vénitiennes témoignent de son passé mouvementé. Un chapelet de plages de sable s’égrène à l’ouest de Chania sur plus de 20 km.