Vivre mieux en dépensant moins !

8 conseils de sécurité avant de partir en retraite à l’étranger

Aucun endroit au monde ne peut être considéré comme étant à l’abri de certains risques, même pas la France, comme en témoigne les événements récents :

. Attentats : Destruction des « Twin Towers » à New York le 11 septembre 2001.
. Tremblements de terre : Tsunami en Asie (Thaïlande, Indonésie…) en 2004.
. Crises politique et sociale : Révolution du « Printemps arabe » en Tunisie en 2011.
. Catastrophes technologique: Centrale nucléaire de Fukoshima au Japon en 2011.
. Catastrophes climatiques : Tempêtes et inondations en France tous les ans.
. Catastrophes sanitaires : Virus Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014.
. Terrorisme : Menaces de l’islam radical en France aujourd’hui.
. Petite criminalité de proximité : Tous les jours, dans toutes les villes du monde…

Branchez la télévision, ouvrez un journal ou allumez la radio… il est fort probable que vous allez entendre une mauvaise nouvelle en provenance d’un endroit du monde. Guerres, famines, crises politiques, crimes… on a l’impression que notre planète est un lieu extrêmement dangereux.

La presse quotidienne ne va pas reporter sur le climat plus agréable, les prix plus bas et la superbe qualité de vie dont vous pourriez bénéficier dans certains pays. Ce n’est pas en faisant cela qu’ils vendront plus de journaux. Et ils ne vont pas non plus faire un reportage qui montre la gentillesse des Thaïs ou l’accueil chaleureux des Marocains. Ce ne sont pas des « scoops ».

Sachez donc prendre du recul par rapport à l’information que l’on vous livre au quotidien, attention à ne pas tomber dans la paranoïa, au risque de ne plus bouger de chez vous et de rater quelque chose de grand dans votre vie de retraité. Parce que la planète est un endroit bien plus sûr qu’on nous le dit.

Mais ne dites pas ce que je n’ai pas dis, avant de prendre la route à la recherche d’aventure, je me pose toujours la question : Vais-je être en sécurité ? C’est la question que nous nous posons tous lorsque nous voyageons vers l’inconnu, c’est un réflexe naturel et normal.

…Et je prends des précautions.

Voici mes 8 conseils de prudence élémentaires, mais malheureusement pas toujours suivis :

1. Bien choisir son pays est une chose, mais il est aussi important de bien choisir la région, la ville et le quartier où vous allez vous installer.

2. Suivez les recommandations du Ministère des Affaires étrangère sur le site www.diplomatie.gouv.fr rubrique « Conseils aux voyageurs ».

3. Dans les pays en paix mais néanmoins à risque, louez votre logement plutôt que de l’acheter : en cas de problème, vous pourrez quitter le pays du jour au lendemain, avec votre seule valise et sans lourde perte financière.

4. Inscrivez-vous sur le registre du Consulat de France pour qu’ils puissent vous localiser, vous informer, assurer votre sécurité et vous prendre en charge en cas d’événement grave.

5. Installez-vous de préférence dans un endroit où se trouve une communauté d’expatriés étrangers pour l’entraide et le soutien mutuel en cas de problème.

6. Lors de vos sorties, évitez tant que faire se peut, les signes ostentatoires de richesse (téléphone dernier cri, portefeuille trop visible, voiture de luxe…) et les fréquentations incertaines ou douteuses.

7. Mettez à jour vos vaccinations obligatoires et recommandée par l’Institut Pasteur avant de quitter la France.

8. Achetez ou louez une maison construite selon les normes antisismiques (dans les pays situés sur une fracture), en hauteur par rapport à la mer et aux rivières (dans les zones inondables), loin de toutes sources de pollution (usine chimique, centrale nucléaire…)

Nos craintes sont normales, mais elles ne doivent pas étouffer notre désir de découvrir ce qui se trouve de l’autre côté de nos frontières et peut-être de se donner ainsi l’opportunité de vivre une vie meilleure.

Au moment où vous planifiez votre retraite à l’étranger, souvenez-vous de ces deux vérités universelles : La plupart des humains sont décents et hospitaliers, la plupart des endroits ne sont intimidants que lorsqu’on ne les connait pas.

Soyez prudent mais pas défaitiste.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »