Vivre mieux en dépensant moins !

Les Philippines sont un Paradis de Retraite sous les Tropiques

Des eaux turquoise transparentes, des milliers d’îles bordées de palmiers, des plages de sable blanc… Les Philippines répondent parfaitement à leur image de paradis tropical, mais faites-y un séjour et vous découvrirez aussi des montagnes, la jungle, et des villes modernes remplies de gratte-ciels avec tous les agréments dont vous pourriez avoir besoin.

Vous pouvez choisir le style de vie qui vous convient le mieux, il y a des villes modernes animées, des petites citées de style colonial espagnol, une multitude de plages désertes, et des lieux de retraite paisibles sur le flan des montagnes, où vous pourrez vous installer et vous sentir chez vous. Avec un choix à faire parmi plus de 7000 îles, vous serez gâté quand viendra le temps de trouver le petit nid de retraite dont vous rêvez.

A la recherche d’un paradis d’observation du monde marin? Les îles de Palawan, Boracay et Cebu sont parfaites. Désir de bénéficier des infrastructures d’une grande ville? Cebu City et Manille satisferont toutes deux vos besoins. Pourquoi ne pas prendre un peu de hauteur et d’air pur pour pratiquer la randonnée? Baguio et Tagaytay remplissent ces conditions. Avec un tel choix, la difficulté pourrait bien consister à réduire vos options. Etes-vous un inconditionnel de la plage qui sait qu’il a besoin de s’échapper de temps en temps en montagne? Profitez des compagnies aériennes low-cost, comme Cebu Airlines, qui rendent facile l’exploration des autres îles.

Toutes les commodités du monde moderne sont disponibles dans les grandes villes des Philippines… centres commerciaux géants, enseignes internationales d’hypermarchés offrant une multitude de produits importés, hôpitaux privés modernes…

Plus de 200 000 expatriés vivent aux Philippines et ce n’est pas compliqué de comprendre pourquoi. La transition se fait en douceur car la plupart des habitants parlent correctement l’anglais et sont heureux de mettre en pratique ce qu’ils ont appris.

Aux Philippines, il semble que quelque soit l’île que vous choisirez, le point commun des habitants est leur gentillesse. Que vous soyez dans une grande ville, sur la plage ou dans village de montagne éloigné de tout, les gens sont accueillants et généreux. Déménager dans un nouveau pays peut s’avérer intimidant, mais grâce à l’amabilité des locaux et des expatriés déjà installés, votre retraite aux Philippines pourra se prendre en douceur.

Le faible coût de la vie est, bien entendu, un formidable bonus. A la campagne, un couple peut vivre correctement avec 1000 euros par mois, alors que dans le cœur d’une grande ville, les besoins peuvent s’élever à 2000 euros par mois, mais ce sera pour vivre une retraite confortable où vous n’aurez pas la sensation de faire des sacrifices. Comme le coût de la vie est attractif, vous ne vous sentirez pas coupable en vous offrant un massage par semaine (5€), et les services d’une femme de ménage ou d’un jardinier pour moins de 200 euros par mois.

Selon vos souhaits et vos besoins, vous pouvez trouver une location immobilière pour aussi peu que 200 euros par mois ou, à l’opposé, si vous désirez vous installer dans une villa meublée de 4 chambres avec piscine, située devant la plage, cela peut vous coûter plusieurs milliers d’euros. C’est comme en France, plus vous êtes près de la plage, plus vous êtes près du centre et plus vous disposez d’agréments, plus le prix est élevé. Cela étant dit, à situation et à logement qualitativement comparables, les loyers sont considérablement moins élevés qu’en France.

Enfin, sachez que le gouvernement Philippin encourage les retraités occidentaux à prendre leur retraite dans le pays en proposant le « Special Resident Retiree’s Visa » (SRRV). Ce visa permet d’entrer et sortir du pays à votre guise. Encore mieux, il offre le droit de résider indéfiniment sans avoir besoin de procéder à des renouvellements de visa… donc si vous souhaitez tourner une nouvelle page de votre vie, les Philippines vous offrent la possibilité de le faire.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »