Vivre mieux en dépensant moins !

Prendre votre Retraite au Cambodge : Facile et Economique !

La position géographique du Cambodge place ce pays au cœur de l’Asie du Sud-est et il est rapidement devenu une plaque tournante pour les voyageurs de la région avec 3 aéroports internationaux à Phnom Penh, Siem Reap, et Sihanoukville, transportant chaque année des millions de visiteurs.

On estime à plus de 100 000 la population des expatriés qui résident de manière permanente dans le pays et cette présence explique la grande variété de restaurants internationaux, offrant les cuisines de la plupart des pays du monde.

Pourquoi partir vivre au Cambodge ?

Une des raisons souvent donnée par les touristes et expatriés pour justifier leur amour du pays est l’attitude positive de la population locale envers les étrangers, qui sont régulièrement salués avec un amical « sourire Khmer » et traités en tant qu’invité d’honneur où qu’ils aillent.

L’anglais est la seconde langue parlée des Cambodgiens, spécialement dans les grandes villes et les sites touristiques, grâce à l’accroissement du tourisme et à l’augmentation du nombre de sociétés internationales qui entrent sur ce marché.

Le Cambodge est aussi unique en ce sens qu’il est l’un des rares pays du monde à utiliser l’US dollar comme monnaie, ce qui procure une stabilité économique et facilite la vie de ceux qui font des affaires en relation avec l’étranger.

Les destinations favorites des expatriés comprennent la capitale Phnom Penh, la « Temple town » de Siem Reap, la ville coloniale de Battambang, la principale ville côtière de Sihanoukville, la ville de Kampot bordée d’une paisible rivière et la station balnéaire de Kep.

Est-il facile de résider au Cambodge ?

A priori aucun autre pays d’Asie ne rend plus facile la possibilité pour un expatrié retraité de résider durablement au Cambodge avec un minimum de bureaucratie, de fonctionnarisme et d’exigences financières.

Il suffit de demander le visa d’affaire E à entrée simple avant votre départ au consulat du Cambodge à Paris. Il est délivré pour une durée initiale de 30 jours (délai d’obtention 48h).

Une fois que vous êtes dans le pays tout ce que vous avez à faire est d’étendre votre visa pour une période d’un an renouvelable indéfiniment, à un coût d’environ 300 US dollars, qui vous autorise à vivre dans le pays et à y entrer et y sortir autant de fois que vous le souhaitez, sans les exigences strictes de la plupart des autres pays d’Asie du Sud-Est. Tant que vous vous tenez bien, les autorités seront heureuses d’accueillir un nouvel invité étranger dans leur pays pour soutenir l’économie locale.

Tout cela rend le processus de relocation beaucoup plus facile, car un expatrié peut rapidement arriver au Cambodge et obtenir un logement, un compte bancaire, un numéro de téléphone, un accès internet, et tout le confort moderne en quelques semaines.

Quel est le coût d’une retraite au Cambodge ?

Le Cambodge offre un des coûts de la vie les plus faibles d’Asie du Sud-est, ce qui en fait une destination idéale pour les retraités qui disposent d’une petite pension, d’ailleurs beaucoup d’expatriés se sont installés au Cambodge précisément pour cette raison.

Donc, combien cela vous coûtera-t-il de vivre au Cambodge? Il n’y a pas de réponse fixe mais j’ai pu m’entretenir avec de nombreux couples d’expatriés et il ressort de ces échanges que leur budget moyen de dépenses mensuelles tend à se situer dans une fourchette comprise entre 900 et 2200 euros, avec une majorité de personnes s’accordant à dire que l’on peut y vivre confortablement avec 1400 euros.

Le logement représente souvent la principale dépense mensuelle, mais on peut trouver une location dans des endroits comme Phnom Penh, Sihanoukville et Siem Reap à seulement 250 euros pour un appartement avec une chambre dans un quartier agréable.

Le coût de l’électricité dépendra selon que vous êtes esclave d’air conditionné ou que vous savez vous contenter d’un simple ventilateur. En moyenne, la plupart des expatriés dépensent un peu moins de 100 euros par mois pour l’électricité, l’eau, l’enlèvement des ordures et l’abonnement au câble. Concernant la téléphonie et l’internet, c’est très bon marché, 10 euros par mois semble suffisant pour rester en ligne et passer des appels internationaux à moins de 5 centimes la minute.

Pour ceux qui ne souhaitent pas passer leur temps à faire le ménage, vous pouvez vous offrir les services d’une employée de maison qui lavera vos vêtements et nettoiera votre maison plusieurs fois par semaine pour 50 euros par mois, ce qui vaut bien l’investissement pour ceux qui préfèrent consacrer leur temps à des activités plus valorisantes et moins fatigantes.

L’alimentaire reste bon marché et abondant dans les marchés et supermarchés, comme dans les nombreux restaurants locaux et internationaux, où un repas peut être consommé pour seulement quelques dollars.

Si vous souhaitez prendre une retraite confortable sans avoir à compter chaque euro pour survivre, alors le Cambodge pourrait bien être la destination idéale pour démarrer une nouvelle vie dans une forme de luxe. Des milliers de personnes ont déjà fait le pas et l’opportunité vous est aujourd’hui aussi offerte.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »