Vivre mieux en dépensant moins !

Retraite en Espagne : Minorque, une île authentique et nature

Vous aimeriez prendre votre retraite à l’étranger et l’Espagne vous attire? Il est vrai que ce pays dispose de nombreux atouts (climat, proximité, culture…), mais où vous installer?

Je vous présente l’île de Minorque qui, à mille lieux de l’image clinquante d’Ibiza ou de Majorque, a su séduire de nombreux retraités français par son authenticité et sa tranquillité.

Faute de superlatifs adéquats, je dépeindrais cette île des Baléares selon un large éventail de couleurs. Il y a le vert des prairies peuplées de chevaux, de vaches ou d’ânes, le blanc des villages passés à la chaux, le turquoise de l’eau, le rouge des plages paradisiaques, l’ocre des terres fertiles, l’orange vif de la croute du fromage de Port Mahon, ou le bleu indélébile d’un ciel dépourvu de nuages…

Les innombrables atouts de l’île

Une nature exubérante
La plus belle réussite de Minorque, c’est d’avoir su préserver son patrimoine naturel dans le respect de l’environnement, ici on ne verra jamais de grands hôtels car ce n’est pas concevable pour les autorités locales. Minorque fait le bonheur des amoureux de nature, avec son abondante végétation et ses parfums très variés de romarin, de lavande, de fleurs d’olivier, de fenouil ou de vignes fraîchement taillées. Elle abrite en outre une importante variété d’oiseaux aquatiques, qui recherchent ici chaleur et humidité, avant de migrer au nord de l’Afrique.

Un riche patrimoine historique
L’homme était déjà présent sur l’île 2000 ans avant la naissance de Jésus-Christ, comme en témoignent les nombreux sites archéologiques. Minorque, qui a ensuite connu la domination romaine puis arabe et enfin chrétienne, joue de son riche patrimoine architectural.

Des plages paradisiaques
Réparties aux quatre coins de l’île, les plages de Minorque se distinguent par leur atmosphère singulière ou par la couleur de leur sable, entre blanc, ocre ou rouge. Ces plages paradisiaques font le bonheur des estivants, qui n’ont que l’embarras du choix pour se baigner dans un décor de carte postale.

Un large éventail d’activités
Minorque possède mille visages et séduit tous les publics. Riche d’un cadre apaisant et de paysages merveilleux, l’île propose un large éventail d’activités balnéaires, équestres, cyclistes et pédestres.

Une terre de saveurs
Depuis toujours, les Minorquins tirent le meilleur de leur île, via la pêche, l’agriculture ou l’élevage. Riche en produits d’exception, Minorque ne manquera pas de vous régaler : le fromage de Port Mahon au goût très caractéristique, la célèbre saucisse de porc sobrasada qu’on déguste crue ou grillée à la poêle avec du miel et des aromates, la caldereta, un ragoût traditionnel à base de langouste, les pastissets, un biscuit à la texture sablée et au goût subtil d’agrume, le tout arrosé de vin de Minorque, déjà apprécié du temps des Romains. Mettez vos sens en éveil et préparez-vous à faire voyager vos papilles!

Des traditions préservées
Chaque municipalité a ses festivités patronales et son patron. Au cours de ces fêtes, dont la tradition remonte au moyen-âge, le cortège suit un protocole strict alternant actes religieux et moments de joie festive, surtout pendant les joutes sur la place principale, au cours desquelles le cheval noir de race autochtone occupe une place centrale.

Quelques suggestions de lieux d’installation

Port Mahon
C’est la touche britannique de l’île, symbolisée par son architecture d’inspiration géorgienne. Que l’on se promène sur le port, qui rassemble une très grande majorité des restaurants, ou que l’on remonte dans la ville historique, on découvre le poids du passé. La ville attire un public très familial, qui apprécie ses espaces aménagés pour la promenade.

Ciutadella
Cette superbe ville de 30 000 habitants, dont le quartier historique est classé Monument artistique national, a de superbes histoires à vous raconter. Ciutadella séduira les amoureux de shopping et de gastronomie, avec son vaste assortiment de restaurants où déguster des produits locaux.

Fornells
Isolée au nord de Minorque, sur le cap de Cavalleria, Fornells semble le fruit d’une rencontre fortuite entre l’Ecosse et l’Andalousie, avec ses maisons blanches, son port de pêche à la langouste et ses montagnes herbeuses en toile de fond. Le centre historique de ce village abrite une tour de défense offrant une belle vue sur la ville et les environs.

On a parfois tendance à penser que les Baléares se résument à des soirées alcoolisées et des teufs en plein air. Mais il n’y a rien de tout cela à Minorque, qu’on apprécie plutôt pour son calme.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »