Vivre mieux en dépensant moins !

Prenez votre retraite à l’étranger à temps partiel

Vendre tout ce qui vous appartient, faire vos bagages et quitter votre maison, votre famille et vos amis peut vous paraitre imprudent, intimidant, voire ridicule.

Peut-être que vous ne souhaitez pas vendre votre maison et vous éloigner trop longtemps de vos petits enfants… Peut-être que vous avez des responsabilités professionnelles et familiales en France qui rendraient incompatible le fait de résider à l’étranger, tout au moins 12 mois par an… Ou peut-être en avez-vous assez des hivers rigoureux, à devoir gratter la neige sur votre pare-brise tous les matins…
Ce sont toutes de bonnes raisons à vouloir prendre votre retraite à l’étranger à temps partiel.

Il peut aussi y avoir une motivation supplémentaire d’ordre financier : En effet, si vous passez la moitié de l’année à un endroit où le coût de la vie est significativement moins élevé et si, pendant ce temps-là, vous en profitez pour louer votre maison en France, votre pouvoir d’achat peut augmenter durant les mois où vous séjournez à l’étranger!

Je connais un couple de retraités qui n’a pas voulu s’installer à un endroit précis, ils aiment voyager et apprécient le changement et le contraste. C’est ainsi qu’ils se déplacent de pays en pays, et se posent là où ils ont développé des amitiés et où ils se sentent comme chez eux, suivant les saisons : L’hiver à Agadir au Maroc, le printemps à Lagos au Portugal, l’été en montagne en Croatie et l’automne sur l’île de Paros en Grèce.

Cela peut vous sembler trop ambitieux. Plus raisonnable et beaucoup plus facile à mettre en place, consiste à passer la moitié de l’année en France et l’autre moitié au soleil dans le sud de l’Europe ou au Maghreb par exemple.
Cette approche de la retraite n’est pas nouvelle. Les français migrent vers le sud de la France depuis des dizaines d’années. La différence aujourd’hui c’est que, profitant de l’avènement des compagnies low-cost, on peut échapper à l’hiver en partant plus loin, sur le pourtour de la méditerranée, pour profiter d’un climat plus doux (Espagne, Portugal, Maroc, Tunisie, Chypre, Grèce, Croatie, Malte, Italie…).

Pour vous donner des idées, voici mes 5 paradis de retraite à temps partiel :

L’Alentejo au Portugal

Cette région méconnue, s’étend comme son nom le révèle, « au-delà du Tage » : longée par le grand fleuve portugais au nord, l’océan Atlantique à l’ouest, la frontière espagnole à l’est, et les collines de l’Algarve au sud. Au fil des saisons, l’Alentejo se pare d’une palette de couleurs que n’auraient pas désavoué Monet ou Van Gogh. Tapis de fleurs bariolé au printemps, blond des champs de blé et bleu intense du ciel en été, vert et rouge profonds de la végétation à l’automne…Dans cette mer de plaines et de collines s’enchainent des villages immaculés, posés sur des promontoires. Pourvue d’un riche patrimoine culturel et fortement marquée par l’histoire du Portugal, elle mérite de s’y poser.

L’Istrie en Croatie

La mer bleue, la pierre blanche et le vert de l’arrière pays créent la palette de couleurs de l’Istrie, la plus grande presqu’île croate. Ce morceau de terre enchanteur, lieu de métissages culturels et d’hospitalité, rassemble les traits les plus contrastés. D’un côté, sa mer limpide, son littoral préservé et ses petits ports de pêche pittoresques, avec leurs barques colorées et leurs ruelles étroites, qui font partie de son charme méditerranéen ; de l’autre, les cités médiévales pittoresques disséminées dans son arrière-pays montagneux, qui respirent la tranquillité et la paix, et dont les paysages verdoyants rappellent inévitablement ceux de Toscane ou de Provence.

L’Andalousie en Espagne

Province la plus méridionale d’Espagne, l’Andalousie brille des splendeurs de l’ère musulmane : palais, jardins et mosquées s’associent aux richesses rapportées d’Amérique, dans les petits bijoux que sont Cordoue, Grenade et Séville. Villages blancs et châteaux mauresques accrochés à la montagne, déserts et plages de la Costa del Sol s’unissent au flamenco, aux corridas, ferias et sangria sous un soleil radieux toujours au rendez-vous.

Essaouira au Maroc

Si Essaouira est l’une des cités les plus attrayantes de la côte atlantique marocaine, elle le doit assurément à son climat tempéré tout au long de l’année, à la gentillesse de ses habitants, à son patrimoine culturel et architectural, mais surtout à l´atmosphère incomparable qui règne dans ses ruelles, grouillantes de chalands, de pêcheurs, de commerçants et d’artisans, auxquels viennent se joindre des artistes du monde entier.

Ao Nang en Thailande

La Thaïlande est indiscutablement le paradis de retraite le moins cher au monde. Ao Nang pourrait s’avérer être le point de chute idéal pour ceux qui acceptent le caractère plus villégiature que traditionnel de l’endroit. La meilleure période pour y séjourner est durant notre hiver, de novembre à février, quand il est possible de voir le ciel bleu, de  sentir la fraîcheur de la brise marine et d’admirer les poissons exotiques dans une eau transparente et chaude sur des plages de sable blanc  bordées de palmiers et entourées de formations rocheuses impressionnantes.

Paul Delahoutre

Auteur des guides « Retraite sans Frontières »