Vivre mieux en dépensant moins !

8 Conseils à suivre avant de se décider à partir à l’étranger

recommandations retraite à l'étranger

Avant de faire le grand saut, voici 8 conseils, appris au travers des discussions que j’ai pu avoir avec des retraités partis vivre à l’étranger, qui peuvent vous éviter bien des tracas :

1 – Identifiez vos priorités

en étant honnête avec vous-même. Qu’est-ce qui vous importe le plus? Vos soirées au théâtre? Les bons moments partagés avec vos amis d’enfance? Le coût de la vie? Des hivers doux et ensoleillés? Ne trichez pas. Si vous ne pouvez pas imaginer vivre sans un bon verre de Bordeaux aux repas, sans visiter vos enfants et petits enfants tous les dimanches…vous devrez peut-être repenser votre projet.

2 – Prenez toutes les décisions en commun

avec la personne avec qui vous voulez partir. Les avis de votre conjoint(e) peuvent être différents des vôtres, il serait préférable de mettre tout cela sur la table sans tarder.

3 – Soyez bien conscient que nulle destination de retraite n’est parfaite.

Aucun climat n’est idéal, aucune ville n’est 100% sure. Ménagez votre enthousiasme.

4 – Ayez à l’esprit que peu de pays au monde sont aussi organisés et structurés que la France.

Dans beaucoup d’endroits les magasins, banques, administrations ferment à l’heure du déjeuner et le soir dès 5 heures. Dans certains pays, les rendez-vous et les heures d’ouverture ne sont pas respectés et dans d’autres seule la distribution de bakchichs fait avancer les choses.

5 – N’oubliez pas votre bon sens à la frontière.

Attention à ne pas attraper le syndrome qui menace tous les étrangers qui débarquent dans un pays chaud et ensoleillé. L’eau est turquoise, le sable chaud…
Ce gars, dont vous venez de faire la connaissance et qui tente de vous vendre un appartement dans la résidence qu’il est en train de construire en vous montrant où se trouvera la piscine, en vous faisant miroiter une exposition avec vue imprenable sur la baie. « Regardez cette vue, vous ne trouverez jamais mieux, mais il faut vous dépêcher car il ne reste qu’un lot à ce prix et un couple passe visiter demain… ».

Est-ce que vous achèteriez un logement de cette façon en France? Une propriété que vous voyez pour la première fois, à un endroit où vous n’avez jamais mis les pieds auparavant? Auprès d’un gars qui vient de vous accoster dans la rue?
Investir dans l’immobilier à l’étranger nécessite d’être particulièrement méfiant.

6 – Il n’y a pas un paradis de retraite qui fait l’unanimité

Le seul qui peut déterminer quel est votre meilleur choix de destination de retraite, c’est vous. Il y a des dizaines d’endroits magnifiques, bon marché, sûrs et habités par des gens accueillants, où vous pouvez choisir de prendre votre retraite. La question est de savoir ce que vous recherchez et ce qui vous est prioritaire (voir paragraphe 1 ci-dessus).

 

>> A LIRE : Palmarès 2018 des paradis de retraite à l’étranger

 

7 – Commencez par tester les lieux.

Même si le pays choisi se confirme être votre paradis de retraite idéal, il se peut que le voisinage, la ville ou la région où vous allez vous installer ne corresponde pas à ce que vous recherchiez. Donnez-vous le temps de vous assurer que vous vous y sentez bien.

8 – Soyez préparé à douter.

En 7 ans de discussions avec des personnes qui sont partis prendre leur retraite à l’étranger, je ne connais pas une personne qui, à un moment ou à un autre ne se soit demandé “Mon Dieu, qu’est-ce que je fais ici ? » Soyez prêt à répondre à cette question et comprenez que ça passera. Tout ce qui vous a décidé à partir vous attend, vous devez juste vous donner un peu de temps pour ajuster le tout.

Enfin, souvenez-vous de ceci : ou vous vous sentirez bien à un endroit, ou vous ne vous y sentirez pas bien. Toutes vos recherches et enquêtes préparatoires sont importantes mais rien ne remplacera le sentiment que vous éprouverez en commençant par aller tester l’endroit sur place ne serait-ce que quelques jours.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »