Vivre mieux en dépensant moins !

4 lieux de retraite idylliques parmi les moins chers du monde

Un des principaux avantages d’une retraite à l’étranger est de pouvoir profiter d’une importante réduction de votre coût de la vie. En effet, si votre pension retraite est peu élevée, votre meilleur choix pour profiter d’une retraite pleine, enrichissante et confortable, ne se trouve pas en France… mais ailleurs.

Si vos ressources financières sont limitées, mais que vous ne souhaitez pas renoncer au style de retraite auquel vous avez rêvé durant toute votre vie active (qui souhaite y renoncer?), voici quatre endroits que je vous recommande de regarder de plus près.

Les budgets mensuels estimatifs de base présentés ci-dessous sont ceux d’un couple de retraités propriétaire de son logement, vivant confortablement mais sans excès. Nous vous indiquons aussi l’économie moyenne que ce couple peut espérer réaliser en décidant de partir vivre sa retraite dans ces lieux plutôt qu’en restant en France.

A ces dépenses courantes de base (charges d’habitation, tél./internet, alimentation, habillement, hygiène/beauté, loisirs/sorties), il y a lieu d’ajouter d’autres dépenses plus personnelles et qui varient sensiblement en fonction de votre standing de vie (loyer, assurance santé, voiture, retours en France, employée de maison, impôts).

 

Nha Trang, Vietnam

Budget mensuel de base : 585 € (46 % d’économie / France)

Nha Trang au Vietnam

Toutes choses prises en considération, Nha Trang au Vietnam offre l’un des plus bas coût de la vie de toutes les villes d’Asie du sud-est, ou même du monde.

La ville a toujours activement accueillie les occidentaux sur son bord de mer depuis les années 1920 et dispose d’une communauté étrangère amicale qui facilite l’intégration des nouveaux arrivants. La vie peut y être aussi aventureuse ou aussi tranquille que vous le souhaitez. La plage, l’océan et la baie offrent des divertissements aquatiques tandis que les montagnes et les paysages ruraux invitent à l’exploration.

L’anglais est largement parlé et compris et les locaux sont bienveillants, travailleurs, curieux et amicaux. La nourriture est délicieuse et variée, le climat confortable tout au long de l’année sans variations extrêmes.

Les médecins locaux sont capable de soigner les maladies courantes au prix d’environ 10€ la visite. Il y a aussi un hôpital moderne, ouvert en 2010, qui reçoit des critiques élogieuses de la part des expatriés. La qualité des soins dentaires est bonne, un détartrage ou un plombage tourne autour de 5€.

>> En savoir plus sur la retraite au Vietnam

 

Chiang Rai, Thaïlande

Budget mensuel de base : 530 € (51 % d’économie / France)

Chiang Rai en ThaïlandeAvec une population d’un peu moins de 100 000 habitants, Chiang Rai offre une intimité que l’on ne retrouve pas dans une grande ville. Bien que l’on y trouve des hôpitaux de réputation internationale, ainsi que de vastes centres commerciaux à la sortie de la ville, une ambiance de petite ville provinciale prévaut.

Chiang Rai est situé dans un environnement naturel. Epaisses forêts, chutes d’eau majestueuses, réserves d’éléphants, sources d’eau chaude, et villages peuplés de tribus appartenant à différentes ethnies très attachées à leur culture.

La plupart des expatriés s’installent à Chiang Rai après avoir vécu à Chiang Mai. Ils y bénéficient d’un air plus pur, de moins de trafic routier, d’une population plus amicale et d’un coût de la vie plus faible. De plus, contrairement à Chiang Mai, Chiang Rai n’est pas envahie par le flot des touristes et des expatriés.

Chiang Rai a échappé à la frénésie du « développement à n’importe quel coût » qui prévaut dans une bonne partie de l’Asie du Sud-est. Les loyers sont bas et vous pouvez acquérir une belle maison vraiment pas chère.

>> En savoir plus sur la retraite en Thaïlande

 

Dumaguete, Philippines

Budget mensuel de base : 625 € (42 % d’économie / France)

Dumaguete aux PhilippinesEn plus de sa population accueillante, amicale et anglophone, Dumaguete s’enorgueillie de posséder un climat chaud et tropical, ainsi qu’une multitude de possibilités d’aventures « outdoor », incluant des spots de plongée sous-marine de renommée mondiale et l’observation des baleines et des dauphins.

Dumaguete est située au bord de l’océan, et dispose de plages attractives au nord et au sud de la ville. C’est aussi une ville universitaire, ce qui signifie qu’il y a abondance de restaurants bon marchés pour nourrir les étudiants. Les étrangers ont l’opportunité de se créer des liens d’amitié avec les professeurs, de prendre des cours et de bénéficier de divertissements culturels dont on ne dispose pas couramment ailleurs aux Philippines, notamment théâtre, ballets, exposition d’art…

Les soins médicaux et dentaires sont de qualité satisfaisante et un nouvel hôpital est en cours de construction. De plus, une infrastructure hospitalière de niveau international est disponible à Cebu.

 

Amed, Indonésie (île de Bali)

Budget mensuel de base : 540 € (50 % d’économie / France)

Amed à BaliCe petit village, situé sur la côte Est, est moins fréquenté par les touristes que ceux de la côte Sud et est donc destiné aux retraités qui recherchent la tranquillité d’un village de pêcheur traditionnel doté de superbes petites plages de sable noir qui servent de port aux coquettes pirogues à balancier. C’est le coin de Bali où il pleut le moins, ce qui explique ce paysage aride et asséché conférant à la région l’apparence d’une île méditerranéenne.

Les hôpitaux publics de l’île souffrent d’une pénurie de médecins bien formés et d’un équipement hospitalier insuffisant. Cependant il existe des cliniques privées qui offrent une qualité de soins qui se rapproche des standards internationaux mais qui nécessitent de disposer d’une bonne assurance santé.

>> En savoir plus sur la retraite à Bali

 

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »