Vivre mieux en dépensant moins !

10 Conseils pour Préparer votre Départ à l’Etranger

Prendre sa retraite à l’étranger n’a jamais été aussi accessible, attirant et bon marché !

Avec un zeste d’aventure et un soupçon d’organisation, ce rêve peut devenir réalité pour un coût beaucoup moindre que le prix d’une retraite sur la Côte d’Azur.

Voici 10 conseils pour préparer votre départ à l’étranger sans prendre le risque de vous noyer dans une goutte d’eau :

1 -Assurez-vous que vos documents d’identité sont en règle.

Une fois que vous aurez pris la décision de partir et choisi votre pays d’accueil, assurez-vous que vos documents d’identité soient en règle, certaines procédures étant assez lentes, mieux vaut s’y prendre plusieurs mois à l’avance, en particulier pour l’obtention des visas et pour la légalisation/traduction éventuelle des documents.

Prenez soin de collecter l’ensemble des autres papiers qui peuvent s’avérer nécessaire à un moment ou à un autre. Tout devient plus difficile quand on est loin et qu’il faut se procurer ceux-ci à distance : Livret de famille, extrait d’acte de mariage, jugement de divorce, certificat de décès du conjoint, extrait d’acte de naissance, fiche individuelle d’état civil, extrait de casier judiciaire…

2 – Démarrez la recherche de votre future habitation

Vous pouvez démarrer vos recherches à distance, depuis la France, en consultant les offres proposées sur les sites internet des agences immobilières, avant de vous rendre sur place pour visiter et valider.

Avant de signer, renseignez-vous sur l’aspect juridique, acheter ou louer un bien immobilier dans un pays étranger nécessite en effet de prendre certaines précautions tenues pour acquises en France.

3 – Prenez rendez-vous avec votre docteur pour un check-up complet.

Demandez-lui la liste des vaccinations nécessaires avant de partir ainsi qu’une ordonnance pour acheter tous les médicaments dont vous pourriez avoir besoin dans les semaines qui suivront votre installation.

4 – Occupez-vous des formalités à accomplir pour votre compagnon à 4 pattes.

Partir en retraite à l’étranger accompagné de son animal de compagnie (chien, chat, furet, oiseau,…) nécessite une préparation minutieuse, les formalités à accomplir avant le départ varient selon le pays de destination. Emmenez votre animal chez le vétérinaire pour effectuer les vaccinations obligatoires.

5 – Préoccupez-vous de votre future protection sociale.

Avant le départ, il est très important de vous préoccuper de votre protection sociale et de celle de votre conjoint. Si vous percevez une pension retraite d’un régime français, suivant le pays dans lequel vous partez vivre, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour bénéficier du remboursement de base de vos soins de santé. Ensuite, comme en France, si vous voulez obtenir un remboursement qui tend vers 100%, il vous faudra contracter une assurance complémentaire de type mutuelle.

6 – Organisez la gestion de votre argent depuis votre pays d’accueil.

Aujourd’hui les banques françaises vous aident à gérer votre argent depuis l’étranger,

Avant de partir, allez voir votre banquier, pour assurer la mise en conformité éventuelle de vos comptes, examiner avec lui la façon dont vous allez pouvoir contrôler vos transactions et lui demander conseil pour l’ouverture d’un compte à l’étranger.

7 – Prenez rendez-vous avec votre Centre des impôts.

Demandez-leur quel sera votre statut fiscal car celui-ci dictera vos obligations fiscales futures, et informez-les de votre départ de France. Une fois installé à l’étranger, n’oubliez pas que vous êtes peut-être encore redevable vis-à-vis du fisc français.

8- Voiture et permis de conduire.

En partant vivre à l’étranger, se pose la question d’emmener votre voiture ou d’en acheter une sur place, d’assurer correctement celle-ci et de conduire avec un permis de conduire accepté par les autorités de votre pays d’accueil.

9 – Faites une demande de versement de votre pension retraite à l’étranger.

Rapprochez-vous de votre Caisse de retraite, c’est elle qui est chargée d’assurer régulièrement le paiement de votre pension à l’étranger et c’est à elle que vous devrez régulièrement adresser une attestation d’existence.

10 – Préparez votre déménagement.

Acheminer ses biens à l’étranger ne s’improvise pas, évidemment la clé du déménagement est le choix du transporteur : Faites jouer la concurrence, choisissez de préférence une société qui a l’habitude de travailler avec votre pays d’accueil et qui y possède un correspondant bien identifié. Pensez aussi à faire suivre votre courrier à l’étranger.

Paul Delahoutre

Auteur des guides « Retraite sans Frontières »