Vivre mieux en dépensant moins !

Démarches à effectuer pour partir en Retraite au Vietnam

Partir en retraite au Vietnam ne s’improvise pas, il y a de nombreuses démarches à effectuer pour être en règle avec l’administration et pour vous éviter bien des tracas dans la vie de tous les jours.

Les informations sur les formalités mentionnées ci-dessous sont indicatives. La réglementation étant susceptible d’évoluer à tout moment, nous vous conseillons de consulter les administrations ou organismes qui les régissent avant d’entamer vos démarches.

 

Formalités d’entrée et de séjour

formalités d'entrée et de séjour au VietnamD’une manière générale, pour toute information relative aux conditions de séjour au Vietnam, il est vivement conseillé de se rapprocher de la section consulaire de l’Ambassade du Vietnam à Paris. Les informations qui suivent sont données à titre indicatif car les règles d’obtention des visas ont une fâcheuse tendance à changer régulièrement :

séjour de moins de 3 mois :
Le visa de tourisme est valable 89 jours à compter de l’entrée dans le pays. Les formalités doivent être effectuées auprès du service consulaire de l’Ambassade du Vietnam avant votre départ car celui-ci ne peut pas être obtenu à la frontière. Votre passeport devra encore être valable 6 mois à la date de votre entrée dans le pays.

séjour de plus de 3 mois :

En passant par une agence accréditée au Vietnam, on peut renouveler le visa de tourisme pour une nouvelle période de 89 jours, puis faire une demande de visa valable un an et renouvelable indéfiniment.

séjour permanent :

Il n’existe pas de visa longue durée qui permettrait à un retraité français, de s’installer durablement au Vietnam sans devoir renouveler régulièrement son visa, sauf à être marié(e) à un(e) citoyen(ne) vietnamien(ne), auquel cas, il sera possible de demander une extension de visa de tourisme, valable 5 ans et renouvelable. Enfin, sachez qu’en achetant un appartement, on obtient une carte de résident valable 50 ans, qui exonère de la demande de visa.

 

Immobilier

immobilier au VietnamLa loi sur le logement entrée en vigueur le 1er juillet 2015 facilite l’achat d’un bien immobilier par les étrangers. Désormais, un simple visa de tourisme suffit à conclure un contrat de vente et la durée de détention du bien est de 50 ans renouvelable une fois pour 50 années supplémentaires. Ce droit d’usage est illimité dans le temps pour un étranger marié à une personne de nationalité vietnamienne.

La revente doit se faire pendant la durée légale du droit d’usage, faute de quoi l’état récupérera le bien abandonné par son propriétaire. La transmission par donation ou héritage est également possible sous réserve que le bénéficiaire du legs ou l’héritier soit éligible (passeport ordinaire et visa touristique vietnamien) au jour de l’entrée en possession du droit d’usage.

 

Fiscalité

fiscalité au VietnamC’est la Convention fiscale signée entre la France et le Vietnam qui définit les critères à prendre en compte pour déterminer le pays où se situe votre domicile fiscal (foyer d’habitation permanent, centre des intérêts vitaux, lieu de séjour habituel…)
Si, selon ces critères, vous devenez résident fiscal au Vietnam, les pensions publiques de source française restent imposables en France, alors que les pensions de source privées sont imposables au Vietnam et seront plus fortement taxées car le barème vietnamien de l’impôt sur le revenu grimpe plus vite que celui en vigueur en France. Vos autres revenus sont imposables en France ou au Vietnam selon ce qui est exposé dans la Convention fiscale.

 

Finances

finances au VietnamIl n’est pas nécessaire de résider en France pour percevoir sa pension retraite française (sauf l’ASPA et l’ASI car ces prestations sont soumises à condition de résidence en France). Il faut simplement informer vos caisses de retraite de votre changement de résidence, et leur adresser tous les ans le formulaire intitulé « Attestation d’existence » ou « Certificat de vie », à faire compléter par l’autorité compétente de votre pays de résidence.

 

Assurance maladie

assurance maladie au VietnamLe Vietnam n’est pas liée à la France par un accord de sécurité sociale. Si vous désirez bénéficier d’une couverture maladie, il convient donc de contracter une assurance privée.

il existe de nombreuses formules d’assurance qui, en fonction des contrats, vont prendre en charge vos dépenses de santé au «premier euro», avec ou sans franchise, avec ou sans plafonds maximum de dépenses, avec ou sans délai de carence, avec ou sans remboursement complémentaire pour les soins prodigués en France…

>> Comment choisir l’assurance maladie adaptée à vos besoins?

Il est recommandé de souscrire une assurance rapatriement notamment pour la prise en charge des frais de retour vers la France en cas d’urgence médico-chirurgicale dépassant les compétences disponibles localement.

 

Prévention sanitaire

prévention sanitaire au VietnamL’état sanitaire du Vietnam évoluant régulièrement, il est recommandé de consulter votre médecin traitant ou un centre de conseils aux voyageurs avant votre départ, pour prendre connaissance des préventions à prendre en fonction de la région dans laquelle vous compter vous installer et des facteurs de risques qui vous sont propres.
Certaines vaccinations peuvent avoir un caractère obligatoire, d’autres sont facultatives mais recommandées d’un point de vue médical. Les moustiques, vecteurs du paludisme et de la dengue, sévissent au Vietnam. Suivant la région où vous irez, il sera peut-être nécessaire d’organiser votre prévention contre les piqûres (moustiquaires, produits répulsifs à base de DEET…).

 

Déménagement et douane

déménagement et douane au Vietnamdéménagement :
Il faut s’adresser à un déménageur transitaire pour faciliter les démarches de dédouanement. De nombreux transporteurs français travaillent avec le Vietnam, ils ont un correspondant ou une agence sur place.
Pour des raisons de coût, la préférence est généralement donnée au transport par voie maritime jusqu’au port de Ho Chi Minh, puis par la route jusqu’à votre lieu de résidence. Il faut compter sur un délai d’acheminement et de dédouanement de 6/8 semaines. Il vous en coutera environ 10 000 € pour l’expédition d’un container de 20 pieds (32 m3).

douane :
Assurez-vous auprès de votre transitaire que vous pouvez éventuellement bénéficier de la franchise des impositions exigibles à l’importation au Vietnam pour votre mobilier et vos biens personnels.
Respectez scrupuleusement la législation en vigueur sur le contrôle des changes à votre sortie de France et à votre entrée au Vietnam, en déclarant les sommes et autres valeurs que vous transportez sur vous.

 

Voiture et permis de conduire

voiture et permis de conduire au VietnamVous êtes autorisé à conduire temporairement avec votre permis de conduire international (obligatoirement accompagné de votre permis français). Il faudra ensuite vous rapprocher des autorités du pays pour procéder à l’échange de votre permis.

 

 

Animal de compagnie

animal de compagnie au VietnamA l’entrée sur le territoire vietnamien, le propriétaire d’un chien ou d’un chat doit présenter son certificat de vaccination antirabique et un certificat de bonne santé établi par un vétérinaire.
La réglementation pouvant être régulièrement modifiée, il convient de prendre contact avec les autorités responsables (ambassade ou consulat vietnamien) suffisamment de temps avant le départ, pour obtenir la confirmation des mesures à prendre.