Vivre mieux en dépensant moins !

Les Bénéfices d’une Retraite au Sénégal

Magique et mythique, le Sénégal, vous offre tous les atouts pour un dépaysement total. Vivre au Sénégal c’est bénéficier de sa douceur de vivre, de la beauté de ses sites, de sa culture et de ses traditions pluriethniques. Le Sénégal a une réputation légendaire de civilisation du donner et recevoir.

Les avantages d’une retraite au Sénégal

La douceur du climat

Les pluies sont rares sur la Grande Côte, littoral s’étendant de Dakar à Saint-Louis, et lorsqu’il pleut, le sol est sec dès que le soleil revient. On peut donc profiter du Sénégal toute l’année, selon ce que l’on vient y chercher.

Un pays francophone

Le français est la langue officiel, parlé principalement dans les zones touristiques côtières et dans les villes.

Une hospitalité authentique

L’authenticité de l’hospitalité des Sénégalais, pour peu que l’on se donne la peine de sortir des circuits traditionnels, ne laissera personne indifférent. Ce côté festif, jovial, caractéristique d’un certain état d’esprit que certains Occidentaux ont tendance à oublier, mais qu’ici, l’on sait bien entretenir.

Un régime fiscal adouci pour les retraités français

Le CGI, issu de la loi de finances 2013, accorde un régime fiscal très attractif aux personnes étrangères bénéficiaires de pensions de retraite et domiciliées au Sénégal.

Un personnel de maison à coût abordable

Arrivé à l’âge de la retraite, il est appréciable de se faire aider dans les tâches ménagères quotidiennes. Pouvoir s’offrir ce luxe inaccessible en France, est une chance qui peut se révéler être un des principaux avantages d’une retraite au Sénégal.

 

Si vous souhaitez partir vivre au Sénégal en y prenant votre retraite , découvrez notre guide pratique « Retraite sans Frontières Monde » qui répond à toutes vos questions et vous guide pas à pas dans la préparation de votre projet.

 

Les inconvénients d’une retraite au Sénégal

La faiblesse des infrastructures médicales

Les structures hospitalières du secteur public laissent à désirer, notamment par manque de moyens et mauvaise gestion. Les cliniques privées des principales villes sont mieux équipées et plus performantes et pourront convenir pour les soins courants. A Dakar, 2 cliniques et 1 hôpital ont passé une convention avec la Caisse des Français de l’Etranger permettant la délivrance d’une prise en charge pour les adhérents CFE.

La densité et l’état des réseaux de communication

Dakar et la zone touristique de la petite côte bénéficient d’une attention particulière pour ce qui concerne l’entretien des infrastructures routières et la sécurité des usagers, mais les pistes restent bien sûr le réseau routier le plus dense et le passage obligé pour se rendre dans la plupart des zones rurales