Vivre mieux en dépensant moins !

Démarches à effectuer pour partir en Retraite au Maroc

Partir en retraite au Maroc ne s’improvise pas, il y a de nombreuses démarches à effectuer pour être en règle avec l’administration et pour vous éviter bien des tracas dans la vie de tous les jours :

Formalités d’entrée et de séjour

Pour un séjour de moins de 3 mois, les ressortissants français n’ont pas besoin de visa.
Pour un séjour supérieur à 3 mois (ou 6 mois si vous obtenez une prolongation), il faudra faire une demande de carte de résident d’une durée de validité d’une année renouvelable. Après trois ans de séjour, il est possible d’obtenir un permis de séjour valable 10 ans.

Logement

L’acquisition d’un bien immobilier au Maroc est une opération compliquée comportant des embuches. Il est recommandé de se renseigner, bien en amont de tout projet d’investissement, sur les conditions très  complexes réglementant le transfert de la propriété.

Fiscalité

C’est la Convention fiscale signée entre la France et le Maroc qui définit les critères à prendre en compte pour déterminer le pays où se situe votre domicile fiscal (foyer d’habitation permanent, centre des intérêts vitaux, lieu de séjour habituel…)
Si, selon ces critères, vous devenez résident fiscal au Maroc, vos pensions de source française seront imposables au Maroc. Vos autres revenus seront imposables en France ou au Maroc selon ce qui est exposé dans la Convention fiscale.

Finances

Le système financier marocain se caractérise par un contrôle des changes strict : L’importation et l’exportation de dirhams marocains est strictement réglementé, mais il n’existe aucune limitation à l’importation de devises étrangères. Il faut ouvrir un compte en dirhams convertibles afin de pouvoir rapatrier vos capitaux en France, et ne pas oublier de déclarer chaque année l’existence de ce compte au fisc français.

Protection sociale

La Convention franco-marocaine de Sécurité sociale permet au titulaire d’une pension vieillesse du régime français de Sécurité sociale de bénéficier d’une couverture maladie au Maroc au titre de sa retraite française s’il n’a pas un droit au regard du régime marocain.
Si les conditions de prise en charge de vos soins par le régime local marocain ne vous satisfont pas, vous pouvez choisir de vous faire soigner par la médecine privée en contractant une assurance de base complétée par une mutuelle.

Prévention sanitaire

L’état sanitaire du Maroc évoluant régulièrement, il est recommandé de consulter votre médecin traitant avant votre départ pour prendre connaissance des préventions à prendre en fonction de la région dans laquelle vous comptez vous installer et des facteurs de risques qui vous sont propres.

Déménagement et douane

En confiant vos biens à un transporteur routier international, il faut compter 1 à 2 semaines de délai d’acheminement et entre 4000€ et 8000€ pour un container de 20 pieds (32 m3) selon le niveau de prestation demandé et la distance qui sépare la ville de départ et la ville d’arrivée.
Dans la plupart des déménagements internationaux, c’est le transporteur qui s’acquitte des formalités de douane, il reste simplement à vous mettre en règle avec le contrôle des changes.

Permis de conduire

Vous êtes autorisé à conduire durant un an avec votre permis de conduire international (obligatoirement accompagné de votre permis français). Il existe un accord d’échange réciproque des permis de conduire entre la France et le Maroc.

_ _ _ _ _ _ _ _

Pour vous aider à trouver les informations claires, bien renseignées, actualisées et objectives, dont vous avez besoin pour effectuer toutes ces démarches, sans perdre du temps et de l’argent dans les méandres de sites internet qui vous donnent une information souvent incomplète, pas toujours actualisée et donc parfois erronée, nous vous recommandons de vous procurer l’édition régulièrement actualisée de notre guide pratique Retraite sans Frontières Monde dans lequel vous trouverez la réponse détaillée à toutes vos questions concernant les démarches à effectuer avant de partir au Maroc :

Que dois-je faire pour obtenir le droit de séjourner durablement au Maroc?
Quelles sont les précautions juridiques à prendre avant d’acheter ou louer votre logement?
Que dit la convention fiscale franco/marocaine au sujet de ma future imposition?
De quel type de couverture sociale vais-je pouvoir disposer au Maroc?
Quelles sont les précautions sanitaires à prendre pour vivre en bonne santé au Maroc?
Comment continuer à percevoir ma pension retraite au Maroc?
Quelles sont les dispositions à prendre sur le plan de mon régime matrimonial?
Faut-il procéder à la traduction et à la légalisation de mes documents administratifs?
Quelles sont les conditions exigées pour pouvoir emmener mon compagnon à 4 pattes?
Où et comment faire connaissance avec d’autres retraités français expatriés au Maroc?
Comment éviter les erreurs commises par les retraités non préparés?
Comment faire des tas d’autres choses non listées ci-dessus…

Et puis décider de partir vivre au Maroc est une chose mais où installer votre petit nid douillet?
Dans notre guide, nous vous présentons nos coups de cœur … des endroits où vous aurez envie de poser vos valises pour vivre une retraite heureuse, paisible et loin du stress de votre vie actuelle.

Pour avoir une explication détaillée sur toutes ces démarches administratives, fiscales, juridiques et matérielles,

Pour gagner du temps et de l’argent dans la préparation de votre expatriation,

et surtout pour ne pas vous tromper dans le choix du lieu de votre installation et dans le choix de l’achat ou de la location de votre demeure,

Retraite sans Frontières édite le guide pratique :

Retraite sans Frontières Monde

 un ouvrage régulièrement actualisé de plus de 350 pages, qui vous sera très utile pour mener à bien votre projet de retraite au Maroc.