Vivre mieux en dépensant moins !

Découvrez le Meilleur Endroit de Retraite en Europe !

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, quand une première vague d’anciens officiers britanniques tombèrent sous son charme, l’Algarve a toujours été une destination populaire pour les retraités étrangers attirés par ses 3000 heures de soleil par an et son faible coût de la vie.

De plus, ceux qui ont pris leur retraite en Algarve récemment ne doivent plus endurer les routes mal entretenues, la quasi inexistence des services publiques et le manque d’eau, de tout-à-l’égout et d’électricité que les retraités pionniers ont dû supporter par le passé. Au lieu de cela, ils profitent du raz-de-marée de prospérité et de modernisation qui s’est répandu tout au long de la côte atlantique sud du Portugal au cours des dernières décades.

De nouvelles routes s’entrecroisent et facilitent les déplacements. Les épiceries rustiques et mal achalandées ont été remplacées par des supermarchés aseptisés et garnis des produits importés que vous avez l’habitude de consommer en France. Les réseaux de télécommunication modernes se densifient et permettent de garder le contact avec vos proches restés en France. Des compagnies d’aviation low-cost en provenance de plusieurs aéroports de France atterrissent sur l’aéroport moderne de Faro… et pendant ce temps, aussi imperturbables que la météo, les locaux continuent à offrir un accueil chaleureux aux étrangers qui viennent s’installer parmi eux.

Et pour les retraités étrangers qui ont un pouvoir d’achat plus élevé que les locaux, un bonus inespéré est arrivé récemment quand les autorités portugaises ont imposé un péage sur l’autoroute moderne qui traverse l’Algarve d’est en ouest et qui remonte jusque Lisbonne. Le résultat ne s’est pas fait attendre, avec un rapide transfert du trafic vers les routes nationales déjà surchargées, vidant l’autoroute et la rendant plus tranquille et sûre que jamais.

Les infrastructures médicales se développent et s’améliorent partout en Algarve. Portimao, Faro et Lagos disposent aujourd’hui d’un hôpital public important et un groupe hospitalier privé « Hospital Particular do Algarve » a ouvert des cliniques à Alvor et Faro pour répondre spécifiquement aux besoins des retraités et touristes étrangers.
Ajouté à cela, des docteurs et dentistes français et anglais ont ouvert des cabinets privés, même si de nombreux docteurs portugais se débrouillent très bien dans ces deux langues.

Si certains emménagent dans les stations balnéaires de la côte pour profiter de la mer, du sable, de la splendeur des falaises ocres et rouges et de l’animation touristique et portuaire, d’autres préfèrent s’installer dans l’arrière pays où la vie est ralentie et moins trépidante, tout en offrant malgré tout une vue dégagée sur l’océan. Ils recherchent des maisons dans les petits villages sur les contreforts des montagnes de Monchique et autour des petites villes de Silves et de son château mauresque, ou de Loulé et de son marché quotidien animé.

Pour les résidents âgés, la natation et le tennis sont des activités praticables toute l’année, de même que la gymnastique dans les salles de remise en forme modernes et bien équipées qui commencent à fleurir un peu partout dans la région. Mais le sport de choix, spécialement pour les retraités, reste le golf. L’Algarve est réputé pour ses splendides parcours, certains d’entre eux offrant des vues à couper le souffle sur l’océan en contrebas.

Vous comprenez maintenant un peu mieux pourquoi le Portugal arrive en tête de mon « Palmarès des Paradis de Retraite » depuis 3 ans.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »