Vivre mieux en dépensant moins !

Les Caraïbes : Aujourd’hui votre rêve peut se réaliser !

Pour beaucoup, une retraite à l’étranger de rêve, cela signifie résider près d’une plage de sable blanc, bordée de palmiers et baignée par une mer turquoise aux eaux cristallines et chaudes. Pour pouvoir vivre cela, on ne parle plus d’un projet de nouvelle vie à l’étranger mais plutôt d’un projet de nouvelle vie dans les Caraïbes.

Le problème c’est que vivre aux Caraïbes peut coûter très cher, d’ailleurs nombreux sont les retraités français qui pensent que c’est au dessus de leurs moyens. Si vous faites partie de ces personnes, j’ai une bonne nouvelle : Vous vous trompez, vous avez les moyens de vivre dans les Caraïbes !

Des Bahamas à Trinité et Tobago, en passant par Porto Rico, Saint Martin, la Guadeloupe, la Martinique, Sainte Lucie, la Barbade…, la plupart de ces îles sont chères. Et, pour être honnête, elles se ressemblent toutes.

Cependant, un lieu sort du lot, pas seulement parce que le coût de la vie y est beaucoup plus attractif, mais parce que cette citée balnéaire ne ressemble pas aux autres. Comme partout ailleurs dans les Caraïbes, elle dispose de jolies plages de sable blanc sur de longues étendues et de petites maisons colorées au bord de l’eau, mais elle possède aussi quelque chose d’unique, une large communauté francophone : ce paradis, c’est Las Terrenas en République Dominicaine.

Las Terrenas République Dominicaine

Las Terrenas, surnommé « le village français », abrite une importante communauté francophone composée de Canadiens, de Belges, de Suisses et surtout de Français. Au total, on estime que plus de 3000 expatriés francophones y vivent à l’année.

La forte présence francophone se ressent partout : sur la place principale baptisée « Place Jean de La Fontaine », chez le libraire où l’on trouve toute la presse française, dans le supermarché approvisionné en fromages et vins de l’hexagone, dans les restaurants et bars tenus par des français…

Mais que peut-on y faire pour agrémenter ses journées ? Voici mes suggestions :

Prendre le petit-déjeuner à la boulangerie française, ouverte tous les jours, un lieu de rencontre apprécié par les expatriés et touristes… Sa terrasse est le lieu idéal pour un petit déjeuner, un gouter ou tout simplement un café. Le personnel, aidé par Rachel et Philippe, les sympathiques patrons français, est accueillant et efficace.

Faire une longue promenade sur la plage, lire un livre, se prélasser dans un hamac ou s’adonner à tout autre passe-temps de cette partie du monde. C’est la quintessence des Caraïbes, avec les plus belles plages de la République Dominicaine et parmi les plus belles du monde…

Prendre un verre au Lazy Dog, où vous pouvez vous installer directement sur le sable avec la mer à quelques mètres devant vous, et commander calamar et crevettes frits avec votre cocktail au rhum…

Assister au tournoi de pétanque quotidien sur la « Place des Lices ». Les retraités français se retrouvent ici en fin d’après-midi pour jouer jusqu’à ce que le soleil disparaisse, puis terminent joyeusement autour d’un verre de vin blanc…

et bientôt jouer au golf !
Après plus de 20 ans d’attente et plusieurs projets avortés, les travaux d’aménagement du golf 18 trous de Las Terrenas ont démarrés et on devrait enfin pouvoir taper dans la petite balle blanche dès le début de l’année 2018.

Étonnamment, cette citée balnéaire peu connue est un endroit où un couple de retraités peut vivre à proximité de la plage avec un budget mensuel de 1800 euros. Avec 2000 euros ou plus, ce couple pourra sortir plus souvent, s’offrir les services d’une employée de maison… Une vraie vie de roi du pétrole en bordure de la mer des Caraïbes…

La République Dominicaine représente le meilleur des Caraïbes et le plus attractif financièrement. C’est la raison pour laquelle je lui accorde ma préférence dans cette région du monde.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »