Vivre mieux en dépensant moins !

Phuket : Plus attirante que jamais !

L’île thaïlandaise de Phuket est une destination balnéaire internationale reconnue à juste raison. De merveilleuses plages de sable, séparées par des promontoires rocheux, ornent la totalité de la côte ouest de l’île, la plus grande de Thaïlande. La mer Adaman qui l’entoure est chaude, transparente et invitante.

Phuket est une île accueillante

Une île où l’on peut vite se sentir comme chez soi. Plus de 100 000 résidents étrangers ont choisit d’y vivre. Des étrangers du monde entier ont intégré la communauté locale, transformant Phuket en une destination de retraite internationale multiculturelle. Les expatriés représentent plus de 21 % de la population permanente de la province de Phuket.

Phuket sera ce que vous décidez d’en faire

Certes les promoteurs et le vice organisé n’ont pas déserté les stations de cette « perle du sud ». La majorité des vacanciers préfèrent s’entasser sur les plages de la côte ouest, une longue coulée de béton qui court de Patong à Kala, des lieux sacrifiés au tourisme de masse à forte connotation sexuelle… et où l’âme de la Thaïlande s’est diluée dans le mercantilisme et la vulgarité. Fort heureusement, l’île recèle encore de nombreux coins vraiment merveilleux et à peu près épargnés par le tourisme. Et c’est tant mieux pour le retraité avide de découvertes et de calme, qui pourra, en toute quiétude, s’installer dans les coins encore un peu préservés de l’île.

Un de ses plus gros avantages est son coût de la vie

La location est particulièrement bon marché, vous pouvez trouver une confortable maison pour 400 à 500 € par mois et la plupart sont entièrement meublées. Tout pris en considération, en incluant la nourriture, l’hygiène, l’habillement, les loisirs et le scooter pour vos déplacements, un couple de retraités peut vivre confortablement avec 1000 euros par mois.

Pour un prix « low-cost », vous achetez un style de vie « raffiné » et à l’occidentale. Si vous êtes un nocturne, vous n’avez pas besoin de regarder plus loin que Patong, où les soirées durent jusqu’à l’aube. Mais peut-être préférez-vous passer vos journées sur les greens, auquel cas vous aurez le choix entre 6 superbes terrains de golf sur l’île. Les restaurants de tous niveaux abondent…

L’infrastructure médicale est au standard qualité international

Le « Bangkok Hospital » de Phuket bénéficie de l’accréditation internationale JCI et les honoraires d’intervention sont à des niveaux de prix raisonnables.
Par ailleurs, le soin du corps est profondément ancré dans la culture thaï, et partout où vous irez, vous trouverez de petits stands de massage (entre 3 et 5 € de l’heure) pour vous permettre de vous construire un nouvel équilibre, un esprit sain dans un corps sain.

Luc Martens, un expatrié belge qui a pris sa retraite à Patong il y a 9 ans, résume bien les attraits de son île : « Phuket n’est ni trop petit, ni trop grand. Nous aimons la verdure, le climat et le fait d’être à proximité d’un aéroport international. Tout ce dont nous avons besoin est disponible sur l’île, aucune raison de devoir se rendre à Bangkok.

« Il fut un temps où les hommes célibataires et âgés venaient ici pour passer du bon temps et éventuellement se marier et s’installer avec une Thaï. Le coin était aussi très populaire auprès des jeunes routards qui venaient y faire la fête. De nos jours, de plus en plus de familles arrivent, ils viennent avec leurs enfants, les inscrivent dans l’une des écoles internationales et s’installent définitivement »

Le profil des personnes qui s’installent à Phuket a changé pour le meilleur, rendant l’île plus attractive que jamais pour les retraités étrangers.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »