Vivre mieux en dépensant moins !

Témoignage d’un couple de retraités nomade autour du monde

L’héritage colonial français est partout présent dans l’architecture de Hanoi mais les traditions vietnamiennes sont parvenues à se fondre remarquablement au paysage urbain. C’est probablement ce qui fait de Hanoi une ville unique et si merveilleusement attachante. C’est ici que j’ai eu la chance de croiser Luc et Marie, un couple de retraités français qui a choisi de vivre une retraite à l’étranger  itinérante d’une richesse incomparable à travers le monde. Voici ce qu’ils m’ont raconté:

« Au cours des quarante dernières années, l’éducation de nos trois enfants et en parallèle la tenue d’un salon de coiffure ne nous ont pas laissé beaucoup de temps pour voyager à l’étranger. C’est pourquoi, il y a dix huit mois, dès l’âge de la retraite, avides de découvertes et d’aventures, nous avons décidé de vivre notre rêve en prenant une retraite itinérante à travers le monde pour ensuite, dans quelques années, nous poser à l’endroit du plus beau de nos coups de cœur de voyages.

« Pour commencer, nous avons pris la direction du nouveau monde, l’Amérique centrale et ses plages caribéennes, ses forêts tropicales, ses sites archéologiques, ses volcans, sa faune et sa flore tropicale.

« Nous ne pouvions pas tout voir.
Au Guatelama, nous nous sommes focalisés sur deux lieux magiques, la perle coloniale d’Antigua et le lac Atitlan, entouré de volcans majestueux et de villages pittoresques dont certains ont gardé une grande authenticité.
Au Costa Rica, notre intérêt s’est porté sur la biodiversité, la richesse de la faune et la flore, en séjournant dans la campagne luxuriante qui entoure le parc national de Monteverde.
Au Panama, farniente et snorkeling en mode Robinson dans l’archipel des îles de San Blas. Une hutte spartiate avec hamacs accrochés entre deux palmiers, le long d’une plage de sable blanc avec une eau cristalline à 25°. L’immersion dans la vie des indiens Kunas restera inoubliable et pleine d’émotions.

« En Amérique du sud, où nous sommes resté 10 mois, 18 000 kms en bus et en train, de Carthagène en Colombie à Rio de Janeiro au Brésil en passant par l’Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l’Argentine, l’Uruguay, le Paraguay et le Brésil. Des paysages époustouflants, la Cordière des Andes, la Terre de feu, l’Amazonie… des marchés colorés, des processions religieuses et animistes grandioses, des vestiges pré-colombiens, des villes coloniales espagnoles préservées, une population bigarrée…

« Nous avons ensuite pris un billet d’avion aller simple pour Jakarta. La découverte de l’Asie a commencé par Bali, à l’écart des spots touristiques, à Sideman et Amed. Nous nous sommes posés quelques semaines dans un bungalow face à la mer et au volcan Agung. Pour 25 euros la nuit, nous avions l’impression de vivre au paradis… comme si nous étions remonté dans le temps. A Sideman, les fermiers cultivent la terre de la même façon depuis des siècles.

« Durant un mois en Malaisie, nous avons découvert un pays qui remplit toutes nos conditions pour s’installer à la retraite, super climat, plages de rêve, soins médicaux bon marché, habitants amicaux et location immobilière pas chère.

« Nous aimons errer de pays en pays et réalisons que nous sommes de vrais nomades, nous ne ressentons pas le besoin de nous installer à un endroit. En voyageant lentement, nous faisons connaissance en profondeur avec les pays que nous visitons et cela nous permet de mieux contrôler nos dépenses.

« Aujourd’hui au Vietnam, demain aux Philippines puis en Chine, en Inde, en Afrique…Notre périple ne fait que commencer. Nous avons visité environ 30 pays, il y en a encore 190 à explorer!

Ma devise : « Profiter de chaque jour qui passe« .

Si Bernard et Marie le font, vous pouvez aussi peut-être le faire…