Vivre mieux en dépensant moins !

Partez à l’étranger avec un Projet qui donne du Sens à votre Vie

couple dans hamac

« Je ne sais pas quoi faire actuellement. Je veux dire par là que je n’ai pas de projet. Où aller?

C’est en ces termes que Véronique, une amie de longue date, s’est confiée lors d’un dîner entre amis à la maison.

« J’ai réfléchi à des options dans la région. J’ai visité des résidences pour seniors mais je ne suis pas encore prête pour cela. J’ai pensé à acheter un appartement en copropriété avec piscine et services communs mais je ne vois pas où cela me mènera.

« Je sais que j’ai besoin d’avoir un projet, de donner du sens à ma vie de retraitée, pour cela je suis prête à déménager. Je me suis promise que je franchirai cette nouvelle étape en 2018… mais l’année est passée, et je n’ai toujours pas la moindre idée de l’endroit où celle-ci me mènera… »

Véronique et Antoine étaient mariés depuis plus de 30 ans quand Antoine est décédé dans un accident de voiture il y a 9 ans. Deux ans plus tard, Véronique déménagea de la maison de campagne qu’elle et Antoine avaient fait construire, pour s’installer en ville.

Elle est encore relativement jeune et en bonne santé. Elle dispose d’une confortable pension retraite. Mais elle n’a pas de but… pas de projet. Maintenant que ses enfants sont mariés, elle ne voit pas de raisons de rester dans la grande maison où elle vit. Elle veut autre chose, mais elle ne sait pas où aller et quoi faire quand elle s’y sera rendue.

Chacun d’entre nous est dans une situation différente, mais je pense que Véronique est représentative de la nouvelle génération de retraités.

Prendre sa retraite dans un endroit chaud, ensoleillé et abordable est attirant. Mais les retraités d’aujourd’hui, plus jeunes et en meilleure santé que les générations précédentes, veulent plus qu’un climat agréable et un faible coût de la vie. Ces critères sont tout aussi importants qu’avant, mais maintenant ils ne sont plus qu’une condition de base.

Le point le plus important, c’est d’avoir un but.

Durant cette conversation animée, je lui ai parlé de deux amis anglais John et Mary, retraités au Sénégal, qui avaient monté de toute pièce le projet de créer une école pour enfants défavorisés grâce à l’apport de généreux donateurs.

Véronique me fixa longuement et son visage s’éclaira.

« J’imagine leur enthousiasme, ils ont trouvé leur voie… »

Le but peut prendre de multiples formes seulement limitées par l’imagination.

Comment aimeriez-vous réinventer votre vie à la retraite? Apprécieriez-vous de reprendre un passe-temps que vous avez mis de côté durant votre vie active? Aimeriez-vous démarrer un petit business (chambre d’hôtes, photographe, cours de français…) pour générer un complément de retraite, tout en vous donnant une raison de vous lever tous les matins?

Aimeriez-vous faire du bénévolat comme John et Mary? Donner de votre temps pour aider dans un orphelinat ou un foyer pour mères célibataires?

Peut-être aimeriez-vous construire un bateau ou cultiver votre jardin? Apprendre à jouer d’un instrument de musique… à parler une nouvelle langue… ou peut-être à pratiquer la plongée sous-marine ou le tai-chi?

Je dirais que, quelque soit l’endroit du monde, le secret pour réussir à atteindre un but, est de parvenir à entrer en contact avec des gens qui partagent les mêmes intérêts et les mêmes perspectives.

Vous pouvez partir puis travailler à établir des connexions sur le terrain une fois arrivé, ou vous pouvez commencer par établir des connexions qui pourront ensuite vous aider à vous mener à l’endroit idéal pour vous, afin de réinventer votre vie à la retraite… avec un projet.

>> A LIRE : Testez votre projet de retraite à l’étranger

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »