Vivre mieux en dépensant moins !

Où prendre votre Retraite au Portugal ?

Les retraités qui souhaitent partir vivre à l’étranger ne peuvent pas se tromper avec le Portugal. Il n’attire pas autant l’attention que l’Espagne, son cousin ibérique, mais le Portugal a beaucoup à offrir avec ses châteaux médiévaux, ses vignes, ses plages de rêve, sa gastronomie et le meilleur climat d’Europe continentale. Les options de style de vie sont aussi variées que les paysages : villes animées chargées d’histoire, petits villages tranquilles ou bords de mer spectaculaires. Voici quelques unes des options les plus populaires pour s’installer en retraite au Portugal.

L’Algarve

côte rocheuse de l'AlgarveDe loin la destination favorite des expatriés, ce coin de la vieille Europe séduit les retraités français depuis plusieurs décades. On estime qu’aujourd’hui 100 000 expatriés sont établis en Algarve.

Une région sûre, avec un faible taux de criminalité et un style de vie décontracté, l’Algarve convient tout aussi bien aux familles qu’aux retraités, grâce à la large variété d’activités culturelles, sportives, gastronomiques et autres. Depuis longtemps une destination estivale populaire pour les amateurs de soleil et un lieu de retraite hivernale pour ceux qui veulent échapper à la froideur des hivers de l’Europe continentale, l’Algarve accueille plus de 5 millions de visiteurs par an qui se mélangent à la population locale estimée à 350 000 personnes.

Si vous recherchez un mix entre les racines historiques de l’Algarve et les spectaculaires plages pour laquelle la région est renommée, alors ne regardez pas plus loin que Silves et Lagoa. Ces deux municipalités permettent à ses résidents d’expérimenter le meilleur de ce que la région a à offrir.

Silves, nichée dans une vallée verdoyante, entourée de champs de citronniers, et située sur les berges de la rivière Arade qui est navigable jusqu’à son embouchure à Portimao, offre un microclimat qui permet aux visiteurs de se sentir bien toute l’année… mais peut-être quand même un peu incommodés quand la température monte en été!

Pour les plages, partez vers sa voisine Lagoa, une petite localité située près de l’océan. L’essentiel de son activité se concentre autour des deux villages balnéaires de Carvoeiro et Ferragudo.

Lisbonne

ville de LisbonneLisbonne , ville cosmopolite, multi-générationnelle, multi-langues et multi-vitaminée, est à la fois la capitale du Portugal et sa plus grande métropole. Les fêtes, telle que celle de la sardine, de Saint-Antoine et tant d’autres, animent la ville en permanence. Cà bouge tout le temps ici, la vie est électrique, à l’image des electricos, ces trams qui offrent un charme et un cachet unique à cette ville

Offrant des options de styles de vie variés et une authentique vue sur le passé, Lisbonne est réputée pour son hospitalité, son atmosphère amicale, et pour être la capitale la moins chère de l’Europe de l’Ouest. Elle possède en outre l’avantage de disposer d’une importante communauté d’expatriés.

Si vous souhaitez bénéficier des avantages de Lisbonne (infrastructures, animations, culture…) sans subir les désavantages d’une grande ville forcément bruyante et polluée, vous pouvez habiter au bord de la mer, le long de la côte d’Estoril qui s’étend de Lisbonne à Cascais et être ainsi à moins de 30 minutes du centre ville par le train.

Lisbonne a un des plus bas taux de criminalité d’Europe, elle est réputée offrir à ses citoyens une haute qualité de vie dans un environnement sûr.

Porto et le Nord

ville de PortoPorto, à l’estuaire de la rivière Douro, est la seconde plus grande ville du Portugal et est considérée comme étant sa capitale culturelle. Le centre historique, le district de Ribeira, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et est un mélange romantique d’églises baroques, d’étroites voies piétonnes et de places étendues.

Ces dernières années, le développement des compagnies aériennes low-cost, a entrainé l’arrivée massive de touristes et d’expatriés. La ville héberge environ 200 000 personnes, mais la population de son agglomération, qui regroupe 18 communes, s’élève à 1,75 million, c’est pourquoi elle dispose d’une grande variété de biens immobiliers. Au centre de Porto, vous trouverez principalement des appartements et des maisons de ville et les prix seront plus élevés. Aux abords de la ville, vous pouvez trouver des maisons plus vastes avec plus d’espace extérieur, à des prix plus raisonnables.

Les villes proches, dignes d’intérêt pour ceux qui ne sont pas spécialement attirés par la vie urbaine, comprennent les stations balnéaires d’Espinho et de Matosinhos, cette dernière située à seulement 15 minutes de métro du centre de Porto. Une autre station balnéaire digne d’intérêt est la ville de Vila do Conde, où plusieurs nouveaux projets immobiliers spécialement dédiés à la clientèle des expatriés, sont récemment sortis de terre.

La Côte d’Argent

village d'ObidosLa Côte d’Argent portugaise, une bande côtière de 250 kms de long qui s’étire entre Porto et Lisbonne, est rapidement devenue une alternative à l’Algarve pour les expatriés en recherche de plus d’authenticité. Si le climat n’est pas aussi idyllique que celui de l’Algarve (la température de l’océan est quelques degrés inférieurs à celle du sud), les prix sont plus modérés et la région est perçue comme étant plus authentique que celle de sa plus superficielle rivale. Les expatriés ont commencé à s’installer sur la Côte d’Argent à la fin des années 90 quand l’autoroute A8 qui mène à Lisbonne fut inaugurée et que le voyage pour se rendre à Obidos, la ville la plus connue de la région, diminua de plus de la moitié.

En dehors d’Obidos, les villes notables de la région sont Caldas da Rainha, les populaires destinations des surfeurs que sont Baleal et Péniche et la charmante petite station balnéaire de San Martinho do Porto.

Les prix de l’immobilier sont environ 20% moins élevés qu’en Algarve mais l’écart tend à diminuer. Une large palette de biens est disponible, depuis les maisons de campagne à restaurer, en passant par les maisons de ville du centre de Caldas, jusqu’aux appartements neufs et anciens du bord de mer.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »