Vivre mieux en dépensant moins !

Mes recommandations de petits nids de Retraite à l’Etranger

plage exotique

J’ai déjà eu l’occasion de vous donner la liste de mes pays favoris pour déménager, repartir à zéro, vous réinventer, démarrer une nouvelle vie et vivre mieux pour moins cher

Choisir un pays de retraite est une chose, mais il reste ensuite à dénicher le petit nid où vous poserez vos valises pour vivre une retraite heureuse, confortable, loin des tracas d’une vie occidentale stressante. Dans mes guides, je vous présente mes coups de cœur… des villes et villages où vous pourrez profiter d’une retraite paisible et loin du stress de votre vie actuelle.

Parmi tous ces endroits, voici mes recommandations 2019 de petits nids de retraite dans le monde:

Très bon marché :
Chiang Rai, Thaïlande
Bali, Indonésie
Dumaguete, Philippines
Nha Trang, Vietnam

Bon marché :
Essaouira, Maroc
Hammamet, Tunisie
Las Terrenas, République Dominicaine
Saly, Sénégal

Le luxe à prix raisonnable :
Grand Baie, Ile Maurice
Séville, Espagne
Lecce, Italie
Lisbonne, Portugal

Maintenant, que penser de cette liste?
Bali pourrait s’avérer être le choix le moins cher, mais c’est aussi le plus exotique. Pour vous personnellement, c’est peut-être un inconvénient… ou un avantage.
Mais bien sur, le coût de la vie n’est qu’un élément à prendre en considération. C’est peut-être un point important pour vous, mais ce n’est certainement pas la seule chose à prendre en compte quand vous recherchez votre futur paradis de retraite à l’étranger.

Vous devez intégrer les possibilités d’obtention du droit de résidence et le niveau qualitatif des soins médicaux disponibles. Vous souhaitez certainement aussi connaitre vos droits à la sécurité sociale et le coût d’une mutuelle complémentaire….le niveau de sécurité du pays…ses infrastructures…le climat…l’accessibilité…

Trouverez-vous plus d’activités de loisirs à Essaouira au Maroc ou à Hammamet en Tunisie? Où la location d’une maison en front de mer sera-t-elle la moins onéreuse, à Nha Trang au Vietnam ou à Bali en Indonésie? Quel climat vous conviendra le mieux, celui de Lecce en Italie ou de Lisbonne au Portugal? La qualité des soins médicaux offerts à Séville en Espagne est excellente. Est-elle aussi bonne à Grand Baie à l’Ile Maurice? Où allez-vous trouver le plus de compatriote français, à l’Ile Maurice ou au Sénégal? Où est-ce le plus facile d’ouvrir un compte en banque, à Hoi An au Vietnam ou à Las Terrenas en République Dominicaine? L’Espagne, l’Italie et le Portugal ont tous des températures hivernales douces, mais comment comparer les uns par rapport aux autres?

Etablir un plan de retraite à l’étranger revient à faire des choix.
Savoir que le coût de la vie à Essaouira est bas ne vous aide pas beaucoup, par contre, savoir que le coût de la vie à Essaouira est moins élevé qu’à Hammamet mais plus élevé qu’à Saly au Sénégal peut vous intéresser.

En d’autres termes, quand je vous dit que Chiang Rai en Thaïlande, Bali en Indonésie et Dumaguete aux Philippines sont aujourd’hui les endroits les moins chers au monde pour vivre une retraite confortable, cela ne vous aide pas beaucoup.

>> A LIRE : Palmarès 2018 des Paradis de Retraite à l’Etranger

Pour choisir vous devez d’abord faire des analyses comparatives.
Quand je dis « Vous »…je veux dire « Nous ». Nous devons vous aider à comparer pas seulement le coût de la vie, mais aussi la facilité d’obtention d’un droit de séjour, le coût de l’immobilier, la disponibilité des soins médicaux, les risques climatiques et environnementaux, le niveau de sécurité et de stabilité du pays, l’accessibilité depuis la France, …

Et nous devons vous décrire par comparaison, les différentes possibilités de passer vos journées dans les paradis de retraite A, B et C.
Nous devons faire ressortir les plus et les moins, les avantages et les inconvénients, de manière à ce que vous puissiez faire vos choix.

Voilà l’objectif que nous nous fixons à l’orée de cette nouvelle année. Et qu’elle vous permette de transformer vos rêves de retraite à l’étranger en réalité !

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »