Vivre mieux en dépensant moins !

Est-ce que Prendre sa Retraite à l’Etranger est fait pour vous?

Pouvez-vous vraiment envisager prendre votre retraite à l’étranger?

Je m’explique … qui peut sérieusement considérer cette idée? Ce n’est pas donné à tout le monde de vendre tout ce qu’il possède…d’acheter un billet d’avion pour un pays étranger… et de s’y installer en tentant de démarrer une nouvelle vie? Quitter votre famille, vos amis, votre maison, tout ce qui vous assurait une vie confortable et sécurisante… et vous plonger dans un nouvel environnement où les gens parlent probablement une autre langue et où tout sera différent?

Qui se risquerait à cela? Pourquoi ferait-on cela?

Vous connaissez les raisons qui vous poussent à considérer cette belle et grande idée. Elles sont multiples et je vous les rappelle régulièrement dans mes écrits. De plus, je suis persuadé que vous avez vos propres raisons personnelles pour envisager faire ce grand saut et démarrer une nouvelle vie dans un nouveau pays.

Mais est-ce vraiment fait pour vous?

Je dirai que le simple fait que vous évoquiez ne serait-ce que l’idée de vivre votre retraite à l’étranger, vous donne une partie de la réponse à cette question. Parce que considérer cette idée signifie que vous possédez une des deux qualités dont vous avez besoin pour en faire un grand succès : l’ouverture d’esprit.

Le monde est un gigantesque terrain d’expérimentation, plein d’opportunités et d’options. Tout n’y est pas rose. De vilaines choses s’y sont passées… s’y déroulent encore aujourd’hui… et continueront à se produire demain. Peut-être que des faits plus graves encore arriveront. Nous en sommes conscients, mais à Retraite sans Frontières, nous avons choisi de nous focaliser sur le potentiel et les promesses de ce monde, plutôt que sur ses problèmes et ses menaces.

Nous avons choisi de reconnaitre que, quelques soient les expériences dont nous avons bénéficiées jusqu’ici, nous ne savons pas tout… et nous sommes curieux d’en savoir plus. Nous avons nos idées, notre culture… maintenant on aimerait connaitre d’autres façons de vivre, d’autres personnes, dans d’autres parties du monde. Comment vivent-ils? comment pensent-ils? Que peut-on apprendre d’eux?

Si vous partagez cette façon de voir le monde (et je parie que oui, sachant que vous avez fait le pas de vous inscrire à ma newsletter hebdomadaire), alors je dirai que oui, une nouvelle vie à l’étranger pourrait s’avérer être pour vous une expérience inoubliable.

Quelle est la seconde qualité dont vous avez besoin pour partir vivre à l’étranger?
La tolérance.

Votre ouverture d’esprit vous mènera vers toute sorte de nouveaux endroits et d’intéressantes expériences. Cela vous permettra de réinventer complètement votre vie (si c’est cela que vous souhaitez)…et de faire des choses que, aujourd’hui, vous ne pouvez probablement pas imaginer. Ces expériences feront partie des aventures les plus riches et des plus amusantes de votre vie.

D’autres vous frustreront, vous étonneront, vous bouleverseront. Certains jours, profitant de votre nouvelle vie dans le paradis dont vous rêviez depuis si longtemps, votre patience sera mise à l’essai. Ces jours là, quand rien n’ira et que personne ne sera là pour vous aider, que ferez-vous?

Vous ferez un choix. Soit vous vous lamenterez sur votre sort, et vous vous demanderez ce qui ne va pas avec tous ces gens parmi lesquels vous vivez… pourquoi ne vous comprennent-ils pas? pourquoi font-ils les choses différemment? Pourquoi sont-ils si lents?

Soit vous en sourirez. Vous vous souviendrez que rien ne peut toujours être tout rose et qu’il n’existe pas d’endroit parfait. Vous vous remémorerez toutes les bonnes raisons qui vous ont fait faire ce saut, tous les avantages dont vous bénéficiez en vivant là où vous avez décidé de vivre.

C’est ce choix devant lequel vous allez devoir faire face encore et encore, peut-être tous les jours, qui conditionnera le succès ou l’échec de votre retraite à l’étranger.

Dépourvu d’ouverture d’esprit et de tolérance s’abstenir. Si nous ne sommes pas des conquérants, mais des hommes en quête de connaissance des autres, alors la retraite à l’étranger prend tout son sens et peut être un vrai bonheur.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »