Vivre mieux en dépensant moins !

Coût de la vie à l’étranger : comparez ce qui est comparable

Comparez ce qui est comparable : c’est le principe qu’il faut garder à l’esprit, lorsque l’on veut comparer le coût de la vie et le coût de l’immobilier entre la France et l’étranger. Des lecteurs nous écrivent tous les jours pour nous demander des explications sur nos estimations de budget mensuel moyen par pays tels que nous les mentionnons dans nos guides « Retraite sans Frontières« *.

« En Croatie, les restaurants sont 30% plus chers qu’en France » nous disait récemment un lecteur après avoir passé ses vacances d’été sur la côte Dalmate.
Un autre nous écrivait la semaine dernière pour nous dire qu’il pouvait acheter un appartement à Villefranche sur Mer pour la moitié du prix d’un appartement à Mykonos.
Un autre encore tentait de nous expliquer que le coût de la vie en France n’était, dans les faits, pas plus élevé qu’au Maroc.

Toutes ces affirmations sont en général injustes. Elles ne comparent pas ce qui est comparable.

Qu’en pleine saison touristique, un café pris sur la terrasse d’un bar installé devant le port de Dubrovnik soit 30% plus cher qu’un même café consommé hors saison touristique dans un bar de même standing situé face à la baie de Saint Jean de Luz, c’est possible et cela se justifie notamment par la loi de l’offre et de la demande.

De même, je ne doute pas que l’on puisse acheter un appartement à Villefranche sur Mer (ou dans de nombreuses autres villes côtières de France) pour un prix inférieur à celui d’un appartement à Mykonos, mais Mykonos est une île des Cyclades surmédiatisée qui ne peut être comparée avec la cité balnéaire de Villefranche sur Mer. En achetant un bien immobilier dans une île grecque tout aussi jolie que Mykonos mais à l’écart des flux touristiques, les prix seront considérablement moins élevés que sur la Côte d’Azur.

Un couple qui visitait récemment le Maroc, s’est arrêté dans plusieurs magasins pour comparer les prix de produits alimentaires avec ceux de leur supermarché en France. Leur conclusion étant que les prix du Maroc étaient plus élevés que ceux pratiqués en France.

Peut-être que certains produits sont plus chers que les mêmes produits vendus en France, mais encore une fois, il faut comparer ce qui est comparable. Les produits alimentaires industriels importés de France ou d’ailleurs coûteront forcement plus chers au Maroc et si vous ne savez pas vous en passer, vous devrez en payer le prix fort.
Mais si vous savez éviter les enseignes de supermarchés françaises ou américaines et que vous allez faire vos courses au marché ou dans les souks, vos pommes, tomates, salades, riz et poulet vous coûteront assurément beaucoup moins qu’en France.

Suivant l’endroit d’où vous venez en France et l’endroit où vous souhaitez vous installer à l’étranger, vous achèterez des produits qui vous coûteront moins chers (peut-être même beaucoup moins chers) et d’autres qui vous coûteront plus chers. Vous devez prendre en considération l’ensemble de vos dépenses et ne pas vous arrêter sur le prix d’un camembert ou d’une bouteille de Bordeaux, forcement plus chers à l’étranger.

En d’autres termes, ne comparez pas chaque article séparément mais des paniers d’achat comparables.

En France vous payez probablement des taxes foncière et d’habitation élevées que vous ne payerez plus ou presque plus dans certains pays étrangers. En France vous n’avez probablement pas de femme de ménage ou de jardinier et si vous en avez, c’est probablement à temps partiel parce que c’est très onéreux. Au Maroc ou au Sénégal, vous pouvez être aidé à temps plein pour aussi peu que 200 € par mois !

Si votre seul but de retraite est de vivre sans trop dépenser pour vous en sortir avec votre modeste retraite, vous pouvez probablement éviter les soucis d’un déménagement à l’étranger et vous installer par exemple dans un village situé en retrait de la côte, à l’écart des tentations des biens de consommation. Mais vous ne pouvez pas comparer une vie simple dans une région reculée de notre pays avec une vie active dans une cité balnéaire cotée du bassin Méditerranéen… ou dans une cité coloniale au riche passé… avec une vue panoramique sur la mer depuis votre terrasse… et le bénéfice de pouvoir découvrir les charmes de la vie traditionnelles des habitants du pays.

>> A LIRE : Combien coûte le lancement d’une nouvelle vie à l’étranger

Ce n’est pas seulement une question d’argent.

Nous vous rappelons régulièrement combien votre vie pourrait être plus confortable en vivant dans certains pays étrangers. Ce n’est pas un rêve c’est la réalité. C’est aussi très relatif, tout dépend de où vous venez, de où vous allez vous installer et de comment vous avez l’intention de vivre.

J’espère que nous faisons un bon travail pour vous aider à identifier les autres bénéfices que vous pouvez tirer du choix d’une nouvelle vie dans un nouveau pays. Je ne peux pas vous dire où vous devez aller (bien que je suis heureux de continuer à vous faire des suggestions). Je ne peux pas vous dire à quel point votre vie sera plus facile sur le plan pécuniaire une fois que vous serez sur place (une fois de plus, cela dépendra de où et de comment vous désirez vivre).

Mais je peux vous dire que réduire cette décision à une comparaison de prix pour des choses comme l’abonnement Internet ou le coût d’un kilo de viande est une erreur. Et baser votre décision de partir (ou de ne pas partir) sur ce type de détails vous dessert.

Ce ne sera pas toujours facile, mais partir à l’étranger peut se révéler être l’aventure la plus excitante de votre vie.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »