Vivre mieux en dépensant moins !

10 Questions avant d’Acheter votre Résidence à l’étranger

Acheter un bien immobilier à l’étranger vous permet de diversifier votre patrimoine. Cela est vrai que vous achetiez pour investir, ou pour y passer votre retraite à l’étranger en choisissant d’être propriétaire plutôt que locataire. Utiliser une partie de votre capital dans l’achat d’une résidence à l’endroit où vous souhaitez passer votre retraite et placer l’autre partie en France ou ailleurs, sur d’autres marchés, vous apporte non seulement de la diversification de patrimoine, mais aussi l’équivalent d’une location gratuite.

Un autre avantage à acheter votre résidence de retraite à l’étranger plutôt que de la louer, est que cela vous aide à « faire le grand saut ». Cela vous permet d’avancer dans votre vie sans vous poser de questions, d’embrasser votre nouvelle aventure. Beaucoup de ceux qui louent avant d’acheter le font pour pouvoir garder une porte de sortie « au cas où ». Bien que cela puisse être sensé, c’est aussi se mettre un boulet au pied. Cela peut diviser votre attention et faire que vous vous retourniez en arrière au lieu de regarder devant vous le chemin qui mène vers votre nouvelle vie. Garder un pied sur le pont et l’autre sur le bateau en partance peut vous faire boire la tasse. Vous risquez de n’être que partiellement engagé, ce qui sera un handicap.

Loin de vous dire qu’il vaut mieux acheter que louer, je pense qu’il faut suivre votre instinct. Vous vous connaissez, vos motivations et préférences, votre capacité d’intégration au sein d’une communauté culturelle différente. Vous mesurez votre niveau d’engagement, de préparation et de tolérance aux risques.
Et si cela vous amène à prendre la décision d’acheter (plutôt que de louer) un bien immobilier pour votre retraite, voici les dix questions qu’il faut vous poser au moment de faire votre achat:

1 – De combien d’espace avez-vous besoin? Souhaitez-vous vivre en appartement ou en maison? Aurez-vous souvent des invités? Désirez-vous les héberger ou préférez-vous qu’ils séjournent dans un hôtel à proximité?…

2 – Désirez-vous un jardin et/ou une piscine? N’oubliez pas que cela requière maintenance et attention…

3 – Souhaitez-vous vivre en centre ville ou au calme dans la campagne?…

4 – Désirez-vous poser vos affaires sans rien avoir à faire? Vous lancer dans une rénovation? ou disposer de quelque chose entre les deux?…

5 – Aimez-vous l’idée de vivre dans une résidence surveillée pour expatriés ou préférez-vous un voisinage qui facilitera votre intégration au sein de la communauté locale? C’est un point clé à prendre en considération. Vivre avec les locaux nécessitera d’apprendre la langue mais l’effort que cela représente peut s’avérer riche en rencontres…

6 – Prenez en considération les axes de circulation et le réseau de transport en commun. Suivant l’endroit où vous vous installez, vous devrez ou non investir dans une voiture, ce qui peut impacter votre budget…

7 – Réfléchissez aux aspects pratiques. A quelle distance se trouvent les magasins, les restaurants, l’animation nocturne, les parkings et le centre médical le plus proche?…

8 – Désirez-vous un logement meublé? Vous n’aurez peut-être pas d’autre choix que d’acheter « non meublé » (à moins que vous n’achetiez à un autre expatrié qui souhaite vendre tout le contenu). Acheter « non meublé » implique que vous devrez acquérir vos meubles localement ou qu’il faudra les acheminer depuis votre résidence en France…

9 – Quel est votre budget? C’est bien sûr l’aspect le plus pratique. Soyez clair sur vos finances avant de commencer votre shopping et, si votre budget est strict, résistez à la tentation de vous intéresser à des biens qui dépassent votre objectif prix. Cela ne fera que vous rendre inutilement malheureux…

10 – Finalement, demandez-vous quelle vue vous désirez avoir de la fenêtre de votre chambre en vous levant le matin. C’est peut-être la question la plus importante, pour cela, efforcez-vous de penser spécifiquement à tous les petits détails qui vous rendront encore plus heureux.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »