Vivre mieux en dépensant moins !

Comment créer des liens dès votre installation à l’étranger

En saisissant toutes les opportunités de rencontres et d’échanges avec les locaux et les autres expatriés, on se sent plus fort parce qu’on n’est plus seul et parce qu’on connait d’avantage son milieu. La destination retraite devient notre, l’étranger hôte notre voisin, l’autrui un ami.

Quelques idées pour favoriser les contacts

Abordez les gens dans la rue
Ne pas avoir peur du ridicule est aussi une bonne technique pour rencontrer des gens. Quand vous faites du tourisme, n’hésitez pas à demander votre chemin à un inconnu et à lui demander des conseils sur les choses à faire dans le quartier. Vous n’avez même pas forcément besoin d’être perdu pour vous adresser à un inconnu. Je pose souvent des questions même si je connais déjà la réponse. Ça n’a rien d’un mensonge, juste une excuse pour entamer une conversation.

Dites oui à tout (ou presque) !
Une personne vous invite à un barbecue où vous ne connaissez personne ? Dites oui quand même ! Pour rencontrer des gens, il faut se créer des occasions, et donc parfois dire oui à des choses que vous auriez sans doute poliment refusées chez vous. Passé ce petit effort, vous passerez de bons moments.

Rencontrez les autres expatriés
Rendez-vous à l’Alliance française la plus proche pour une soirée crêpe ou une projection de film. Vous y rencontrerez toutes sortes de gens. Vous pouvez bien entendu participer aussi aux évènements de l’Institut Cervantès (espagnol), du Goethe Institut (allemand) ou du British Council (anglais).

Créez un compte Facebook et utilisez le !
Facebook est vraiment un outil génial. Commencez par dire à votre entourage où vous êtes et demandez-leur s’ils n’ont pas des contacts sur place. Vous serez surpris ! Je reçois souvent des commentaires de personnes vivant ou voyageant dans les endroits où j’ai l’intention de me rendre. Ça donne encore plus d’occasion de partager des moments avec quelqu’un.

Vous pouvez aussi vous inscrire dans un groupe de voyageurs, où que vous soyez dans le monde, il existe un groupe qui permet d’interagir avec la communauté locale.  Tous les jours, quelqu’un propose de prendre un verre, d’aller à la plage, d’assister à un concert… ce sont des occasions concrètes de rencontrer des gens qui sont souvent dans la même situation que vous.
Et puis Facebook est le meilleur moyen de garder contact avec vos nouveaux amis. Vous pouvez leurs envoyer des mails, partager leurs publications ou commenter ce qu’ils font. Si vous vous intéressez à la vie de quelqu’un, on s’intéressera à la votre aussi.

Lancez-vous !
C’est le dernier point mais ça devrait être le premier…Décrochez de votre smartphone, souriez et engagez la discussion. Avec la caissière du supermarché, dans le hall d’entrée de l’appartement, dans le bus, partout. N’hésitez pas à être meneur et à proposer de laisser vos coordonnées, à suggérer une sortie, ou même à offrir votre tournée!

Comportement à adopter

Soyer simplement vous-même
Restez ouvert, sans complexe ni préjugé. Soyer capable d’aborder tous les sujets sans tabou et vous verrez, les personnes que vous rencontrerez se sentiront tout de suite à l’aise avec vous.

Soyez curieux
Présentez vous, parlez de vos projets, soyez vous-même, mais n’oubliez pas de vous intéresser à votre tour à vos interlocuteurs.
Soyez curieux et posez des questions aux gens qui se trouvent autour de vous, que ce soi n’importe où : sur un marché, en faisant du shopping, en visitant un parc… Les locaux seront toujours fiers de vous faire découvrir leur culture et le feront avec plaisir.

Ne soyez jamais pressé
Un dernier conseil, quand vous faites une rencontre sympathique, ne soyez jamais pressé. Que vous ayez un bus à prendre ou même si c’est un bateau vous pouvez changer vos plans et les remettre à plus tard. Le monument que vous avez absolument prévu de visiter ne va pas s’en aller, lui!

 

Paul Delahoutre
Auteur des guides Retraite sans Frontières