Vivre mieux en dépensant moins !

Comment choisir votre lieu de retraite sans vous tromper?

Si vous avez passé dix jours de vacances dans un pays quel qu’il soit, et qu’en revenant en France vous avez décidé que c’est l’endroit où vous souhaitez passer votre retraite, il est probable que vous avez une connaissance de base du pays mais pas la connaissance en profondeur indispensable pour prendre une décision aussi importante. A moins que vous n’y ayez vécu pendant au moins plusieurs semaines, vous ne serez pas capable d’affirmer que c’est le pays où vous vivrez une retraite heureuse.

Oui, les vacances sont parfaites pour vous donner un avant goût d’un pays, mais pour le connaitre suffisamment bien au point de décider d’y habiter, vous devez y séjourner plus longtemps. Chez Retraite sans Frontières, nous sommes convaincus qu’il est important de vivre quelque temps dans un pays étranger avant de décider de s’y installer, peu importe combien ce pays vous semble familier « en surface ». Donc, quand vous devrez décider de la ville ou du village où habiter à l’intérieur de ce pays, partez et passez du temps à apprendre à connaitre les différentes régions et endroits précis.

Peut-être avez-vous passé ces vacances dans une maison de campagne, dans un appartement sur la côte ou même à l’hôtel, donc vous n’avez probablement pas une connaissance approfondie de l’offre immobilière disponible à l’achat ou à la location dans ce pays. Durant votre séjour de prospection, il sera donc aussi important de passer du temps à regarder les différentes options qui vous sont offertes dans le domaine de l’immobilier.

Quand il s’agit de planifier votre séjour de prospection dans un pays, il y a deux écoles de pensée :

L’une consiste à passer plusieurs petits séjours à visiter chacune des régions du pays qui vous intéresse.

L’autre consiste à vivre dans une location meublée pour une période de quelques semaines ou même de quelques mois et à rayonner dans le pays à partir de ce point de chute.

Les deux méthodes sont bonnes et l’approche que vous choisirez dépendra de votre préférence.

Les principales règles d’un séjour de prospection sont celles-ci :

• Ne passez pas votre temps à ne découvrir qu’une région du pays. Le pays est probablement grand et varié, si vous décidez de ne vous intéresser qu’à une petite partie, vous risquez de passer à côté d’une région qui vous conviendrait encore mieux.

• N’effectuez pas vos visites uniquement au printemps et en été quand le climat est agréable et que les villes sont animées. Passez du temps dans le pays en hiver, quand le climat peut être parfois exécrable, de manière à vous permettre de voir si vous êtes prêt à supporter ces variations saisonnières.

• Visitez vos coins favoris hors saison et voyez combien sera différente votre vie à cet endroit quand les bars, restaurants et magasins sont fermés.

• Commencez à apprendre la langue locale quand vous faites vos visites de prospection. Il est beaucoup plus facile d’apprendre une langue quand vous séjournez dans le pays où il est parlé et quand il n’y a pas encore trop de pression sur vous (c’est-à-dire avant que vous décidiez de vous y installer de manière permanente).

• Visitez villes et villages, campagnes et régions montagneuses, stations balnéaires et plages tranquilles pour vous faire une idée du type d’endroit où vous vous sentirez le plus chez vous.

• A la fin de votre voyage de prospection, si vous avez décidé que ce pays est réellement le pays où vous souhaitez prendre votre retraite, intéressez-vous de plus près aux services et les loisirs disponibles à l’endroit précis où vous souhaitez vous installer (infrastructure médicale, magasins, club de sport, communauté française…), sachez apprécier l’accueil que les habitants sont prêts à vous réserver et voyez à plus long terme : si un coin est idéal pour vous aujourd’hui, le sera-t-il toujours dans quinze ans lorsque vos besoins et vos priorités auront évolués?

La tâche majeure finale de votre voyage de prospection sera de vous intéresser à l’offre immobilière.
Ayant maintenant séjourné dans le pays pendant une période relativement longue, vous vous sentirez peut-être prêt à acheter. Un avantage supplémentaire à avoir appris à connaitre ce pays et ses habitants, est que vous avez peut-être rencontré des personnes qui vous seront utiles dans votre recherche de logement. Vous risquez moins d’être pris pour un touriste naïf et vous aurez peut-être la chance d’être pris sous l’aile des habitants et d’être mis au courant de biens immobiliers à vendre avant les autres !

Prenez conscience qu’un voyage de prospection n’a pas de prix. Il vous évitera de faire des suppositions et des erreurs que beaucoup font quand ils décident de vendre leur maison en France et de tout quitter pour aller s’installer dans un endroit qu’ils croient connaitre.

Prenez votre temps, après tout s’expatrier est une décision très importante qui ne doit pas être prise à la légère.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »