Vivre mieux en dépensant moins !

Vous avez les Moyens de Prendre votre Retraite à l’Etranger

Votre projet de vous installer dans un petit coin de paradis à l’étranger s’estompe car vous commencez à vous dire que vous n’en avez pas les moyens.

C’est probablement la raison la plus souvent invoquée par les personnes qui sont intéressées par l’idée de se lancer dans une nouvelle vie à l’étranger mais qui hésitent ou même abandonnent l’idée. Et c’est la moins justifiée.

La vérité c’est que vous ne pouvez pas ne pas avoir les moyens de prendre votre retraite à l’étranger.

Vous pouvez prendre votre retraite à Hua Hin en Thaïlande par exemple, et jouir d’une vie confortable dans cette petite ville balnéaire avec un budget d’à peine 600 € par mois si vous êtes propriétaire de votre maison. Si vous n’êtes pas propriétaire, vous pouvez louer un appartement « style local » pour 300 € par mois soit au total 900 € de budget par mois.

C’est certes un budget serré. Vous ne vivrez pas la grande vie, mais vous jouirez d’une vie reposante au bord de la mer avec un climat agréable tout au long de l’année.

Dans ma newsletter hebdomadaire, je vous donne de nombreuses autres options de pays et de régions du monde ou l’on peut vivre économiquement… de Bali à la République Dominicaine en passant par le Maroc, le Sénégal ou le Portugal.

La vérité concernant votre budget de dépenses, c’est que quelque soit l’endroit où vous vous trouvez dans le monde, vous pouvez le maitriser. Pas complètement mais plus que vous ne pouvez l’imaginer. Vous pouvez choisir d’importer votre style de vie passé ou de suivre le style de vie local, de vivre dans un village reculé ou de séjourner dans une cité balnéaire réputée et suivant les options prises, votre budget de dépenses varie grandement.

J’évoquais plus haut la possibilité de louer un appartement “style local” à Hua Hin pour 300 € par mois, mais vous pouvez aussi louer un appartement résidentiel pour bien plus cher, selon le standing de la résidence, le niveau de services et d’agréments offerts (un concierge, une piscine,…), le quartier que vous choisissez (une vue dominant la mer, des services de proximité…)

Pour prendre un autre exemple, à Agadir au Maroc, vous pouvez acheter fruits, légumes, poisson et viande sur le marché. La variété de l’offre est énorme et les produits sont frais. Ou bien vous pouvez choisir de faire vos achats à l’hypermarché Marjane, où vous pourrez acheter du fromage italien, du vin français, de la charcuterie espagnole… Deux sacs débordants de produits vous coûteront peut-être 20 € au marché, alors que deux sacs de produits importés chez Marjane vous coûteront 100 € ou plus.

Quelque soit l’endroit du monde où vous vivez, vous ne choisissez pas seulement où vous habitez et où vous allez faire vos courses, mais aussi la fréquence de vos sorties au restaurant ou au cinéma, la décision d’employer ou non une femme de ménage, la façon dont vous allez vous déplacer (voiture ou transports en commun + taxi), …

Je me répète, vous contrôlez votre budget, au minimum dans ses grandes lignes. Et, au total il est possible de vivre à peu de frais dans de nombreux endroits sur notre planète.

Vous ne devez qu’à vous d’avoir pris conscience combien vivre à l’étranger peut s’avérer bon marché et agréable. Ce n’est pas donné à tout le monde et c’est pourquoi la plupart des personnes se trouvent de bonnes raisons pour ne pas se réinventer une nouvelle vie à l’étranger. Cependant, entre nous, la seule raison légitime serait un problème de santé. Sinon, n’importe quel obstacle peut être franchi.

Paul Delahoutre
Auteur des guides « Retraite sans Frontières »