Vivre mieux en dépensant moins !

Démarches à effectuer pour partir en Retraite en Tunisie

Prendre sa retraite en Tunisie ne s’improvise pas, il y a de nombreuses démarches à effectuer pour être en règle avec l’administration et pour vous éviter bien des tracas dans la vie de tous les jours :

Formalités d’entrée et de séjour

D’une manière générale, pour toute information relative aux conditions de séjour en Tunisie, il est vivement conseillé de se rapprocher de la section consulaire de l’Ambassade de Tunisie à Paris. Les informations qui suivent sont données à titre indicatif.

séjour de moins de 3 mois :
Pour un séjour égal ou inférieur à trois mois, le passeport en cours de validité et valable au minimum jusqu’à la fin du séjour est obligatoire. Aucun visa n’est exigé pour les ressortissants français.

séjour de plus de 3 mois :
Pour un séjour supérieur à 3 mois (ou 6 mois si vous demandez une prolongation), il faudra faire une demande d’autorisation de séjour (carte de séjour), il vous sera notamment demandé un justificatif de vos ressources (relevés de compte bancaire sur lequel apparait un virement mensuel d’une somme d’argent nécessaire et suffisante pour vivre en Tunisie).
La carte de séjour a une durée de validité d’une année renouvelable pour 1 an à 5 ans suivant l’humeur du fonctionnaire chargé de votre dossier.

Immobilier

L’acquisition d’un bien immobilier en Tunisie est une opération compliquée comportant des embuches. Il est recommandé de se renseigner, bien en amont de tout projet d’investissement, sur les conditions complexes réglementant le transfert de la propriété.

Un étranger est autorisé à acheter un bien immobilier en Tunisie à la condition d’en demander l’autorisation au gouverneur de la zone où se situe le bien à acquérir. Il en est de même pour l’acquisition d’un terrain mais celui-ci doit se trouver dans une zone d’urbanisme. Si vous achetez sur plan, exigez une caution bancaire pour sécuriser vos versements, afin d’éviter de tout perdre si le bien n’est pas livré.

Protection sociale

La Convention franco-tunisienne de sécurité sociale du 26 juin 2003 permet au titulaire d’une pension vieillesse du régime français de sécurité sociale de bénéficier d’une couverture maladie en Tunisie au titre de sa retraite française, s’il n’a pas un droit au regard du régime tunisien.
Vous devez vous adresser à votre caisse française débitrice de la retraite de base. Celle-ci vous délivrera le formulaire SE 351-07 (une attestation pour l’inscription du pensionné et de ses ayants droit) qui vous permettra de vous inscrire, et vos ayants droit qui résideront avec vous, auprès de la caisse tunisienne d’assurance maladie afin de bénéficier des prestations en nature (remboursement de soins) des assurances maladie et maternité selon les dispositions de la législation tunisienne.

Prévention sanitaire

L’état sanitaire de la Tunisie évoluant régulièrement, il est recommandé de consulter votre médecin traitant avant votre départ pour prendre connaissance des préventions à prendre en fonction de la région dans laquelle vous comptez vous installer et des facteurs de risques qui vous sont propres.

Aucune vaccination n’est exigée à l’entrée dans le pays, cependant certaines vaccinations sont conseillées d’un point de vue médical.

précautions alimentaires :
Ne pas boire de l’eau du robinet et préférer les eaux minérales en bouteille. Éviter les glaces et sorbets, ainsi que les aliments peu ou pas cuits, notamment s’il s’agit de viande ou de poisson.

Versement des pensions retraite

Il n’est pas nécessaire de résider en France pour percevoir sa pension retraite française (sauf l’ASPA et l’ASI car ces prestations sont soumises à condition de résidence en France). Il faut simplement informer vos caisses de retraite de votre changement de résidence, et leur adresser tous les ans le formulaire intitulé « Attestation d’existence » ou « Certificat de vie », à faire compléter par l’autorité compétente de votre pays de résidence.

Animal de compagnie
A l’entrée sur le territoire tunisien, le propriétaire d’un chien ou un chat doit pouvoir présenter un certificat de bonne santé établi par un vétérinaire et un certificat de vaccination antirabique de moins de 6 mois et d’au moins 1 mois au moment de l’arrivée dans le pays. D’autres conditions nouvelles et/ou temporaires peuvent être exigées (documents rédigés en anglais et/ou légalisés, quarantaine, interdictions particulières…)
Pour connaitre les conditions exactes en vigueur, il est vivement recommandé de se rapprocher de l’Ambassade de Tunisie au minimum 3 mois avant le départ.

Déménagement et douane

déménagement :

Il faut s’adresser à un déménageur transitaire pour faciliter les démarches de dédouanement. De nombreux transporteurs français travaillent avec la Tunisie, certains ont même une agence sur place.
Le transport s’effectue par la voie terrestre jusqu’au port de Marseille, puis par la voie maritime jusqu’au port de La Goulette (Tunis) et enfin par la voie terrestre jusqu’à votre nouveau domicile. Le délai moyen d’acheminement est de 1 mois et il vous en coûtera environ 5 000 € jusque Tunis pour un container de 20 pieds soit 32 m3.

douane :
Sous certaines conditions, l’importation des effets et objets mobiliers destinés à l’équipement d’une résidence appartenant à un non-résident, sera admis en franchise des droits et taxes à l’importation.
Respectez scrupuleusement la législation en vigueur sur le contrôle des changes à votre sortie de France et à votre entrée en Tunisie, en déclarant les sommes et autres valeurs que vous transportez sur vous.

Voiture et permis de conduire

Acheter une voiture en Tunisie est une solution qui est beaucoup plus avantageuse que d’importer votre voiture : d’une part elle sera aux normes locales, d’autre part vous économiserez les coûts dissuasifs des taxes douanières.
Si vous vous rendez en voiture en Tunisie, la carte internationale d’assurance automobile (carte verte) ou une assurance voyage spécifique vous couvrira durant le temps nécessaire pour effectuer les démarches d’immatriculation et au maximum durant 3 mois. Passé ce délai, vous devrez obligatoirement vous assurer auprès d’une compagnie d’assurance locale.

Vous serez autorisé à conduire durant un an avec votre seul permis de conduire français, puis vous pourrez procéder à son échange contre un permis local en vertu de l’accord d’échange réciproque des permis de conduire entre la France et la Tunisie.