Vivre mieux en dépensant moins !

Qualité de vie d’une retraite à Bali

Climat

Située près de l’équateur, dans une région tropicale, Bali n’a que deux saisons qui s’harmonisent et s’équilibrent :

Saison sèche : de mai à novembre-décembre.

Saison pluvieuse : de janvier à avril.

Généralement, le mois de juillet est le plus frais et le plus sec de l’année, alors qu’en janvier la pluviosité atteint son maximum (il pleut deux fois plus au nord qu’au sud de l’île). Même en saison sèche il peut pleuvoir, mais ce sera plutôt en fin de journée ou la nuit.
La température moyenne est de 26 °C. Bali dispose d’un climat idéal. La température est agréable quasiment toute l’année. Il peut faire très chaud, mais ce n’est jamais insupportable.
Quelle que soit la saison, les jours gardent toujours la même amplitude : le soleil se lève vers 6 h et se couche vers 18 h.

 

Environnement

Destination de rêve depuis toujours, Bali « l’île des Dieux » reste un coin de paradis terrestre qui attire de plus en plus de retraités occidentaux. Il faut reconnaitre qu’ici Dame Nature a donné ce qu’elle a de mieux : des volcans impressionnants, des collines verdoyantes sculptées par des rizières en terrasse, de longues plages de sable blanc bordées de palmiers, des eaux limpides, chaudes et calmes, des fonds marins de toute beauté et une grande variété de fruits exotiques aux saveurs nouvelles.

Malheureusement, comme souvent dans les pays en voie de développement, les problèmes récurrents liés au traitement des déchets et des eaux usées, ternissent l’image idyllique de l’île.

 

Patrimoine culturel

La vie quotidienne des balinais est rythmée par les cérémonies religieuses hautes en couleurs, célébrées à l’occasion d’évènements familiaux ou villageois. C’est alors souvent l’occasion d’admirer des danseuses à la grâce infinie, évoluant aux sons d’une musique ancestrale. Une culture vivante, authentique et complexe, qui reste intacte, malgré le nombre croissant d’étrangers venant apprécier la magie de Bali.

 

Loisirs

Bali - qualité de vie.Bali se prête spécialement bien à la pratique de nombreuses activités culturelles (visite de musées, temples, galeries d’art…), artistiques (cours de danse, de musique, de peinture, de cuisine…), sportives et de loisirs (snorkelling avec palmes et masque, pêche, bateau, vélo…).

Certaines vous aideront à mieux comprendre la culture indonésienne, alors que d’autres vous permettront de découvrir de façon plus intime ou plus intense la nature généreuse de cette magnifique île.

 

Gastronomie

La cuisine balinaise est particulièrement riche et variée. Le plat national est le Nasi goreng à base de riz frit accompagné de morceaux de viande, de légumes et d’œuf.  On mange également beaucoup de poisson (thon frais) et de crustacés (crabe, langouste), des salades d’avocat, et deux spécialités de l’île, le Babi guglin, cochon de lait rôti, et le Bebek tutuh, canard au miel. Les fruits sont savoureux : mangues, ananas, papayes, litchis… que l’on trouve auprès des marchands de rue ou sur les marchés.

 

Soins médicaux

L’Indonésie n’est pas réputée pour avoir un système de soins efficace. En cas de nécessité, la communauté des expatriés et les autorités françaises recommandent l’hôpital privé BIMC à Kuta. Par ailleurs, Singapour se trouve à moins de trois heures d’avion, et dispose de cliniques et de centres hospitaliers avec une qualité de soins identique à celle offerte en France.

 

Sécurité et stabilité

Bali est une destination plutôt sûre. Cela dit, attention au côté détendu et à la gentillesse des balinais qui fait que l’on peut avoir tendance à baisser la garde.

La petite délinquance a tendance à augmenter surtout dans les endroits fréquentés par les touristes. Il faut donc veiller à ne pas tenter le diable et vous assurer que vos objets de valeur ne soit pas à la vue de tous et sans surveillance. Quand vous sortez de chez vous, ne laissez jamais portes et fenêtres ouvertes.

 

Intégration

Ce qui fait le charme de cette île ce ne sont pas seulement ses paysages idylliques mais surtout son peuple. Votre intégration sera largement facilitée par le fait que les balinais sont d’une gentillesse légendaire et d’une douceur de tous les instants.

 

Accessibilité

Plusieurs compagnies aériennes assurent des liaisons entre Paris et Kuala Lumpur, Singapour ou Jakarta, avec correspondance pour Denpassar par des compagnies low-cost (Air Asia, Lion Air).

 

Infrastructures

Transport :

Bali - qualité de viePour se déplacer sur l’île, le moyen de transport le plus pratique est le scooter. On en trouve en location pour moins de 50 € par mois. Il est également possible de louer une voiture, d’utiliser les taxis très bon marché ou les bus publics.

Pour l’achat d’un véhicule vous devez êtes titulaire de la carte de résident permanent.

 

Télécommunications :

Portable : vous pouvez utiliser votre propre téléphone portable à Bali, mais la note risque d’être élevée. Le mieux est d’acheter une carte Sim locale prépayée chez un opérateur présent dans les magasins de téléphonie mobile. Avant de régler , il est conseillé d’essayer la carte SIM dans votre téléphone, préalablement débloqué, afin de vérifier sa compatibilité.

Internet : Le retard avec les pays occidentaux se fait encore sentir dans la vitesse de transmission et l’absence d’accès dans les régions reculées, mais le réseau se densifie, les connections sont de plus en plus fiables et le retard se réduit de jours en jours.

 

***************

guide "Retraite sans Frontières Monde"Si vous souhaitez vivre en retraite à Bali, découvrez notre guide pratique «Retraite sans Frontières Monde» qui répond à toutes vos questions et vous guide pas à pas dans la préparation de votre projet.

Notre guide vous apporte tout cela et vous montre, comment vivre à Bali peut être tellement plus enrichissant et épanouissant, tout en coûtant moins cher, que de vivre en France.

***************