Vivre mieux en dépensant moins !

Qualité de vie d’un retraité à Bali

Climat

Située près de l’équateur, dans une région tropicale, Bali n’a que deux saisons qui s’harmonisent et s’équilibrent :

Saison sèche : de mai à novembre-décembre.

Saison pluvieuse : de janvier à avril.

Généralement, le mois de juillet est le plus frais et le plus sec de l’année, alors qu’en janvier la pluviosité atteint son maximum (il pleut deux fois plus au nord qu’au sud de l’île). Même en saison sèche il peut pleuvoir, mais ce sera plutôt en fin de journée ou la nuit.
La température moyenne est de 26 °C. Bali dispose d’un climat idéal. La température est agréable quasiment toute l’année. Il peut faire très chaud, mais ce n’est jamais insupportable.
Quelle que soit la saison, les jours gardent toujours la même amplitude : le soleil se lève vers 6 h et se couche vers 18 h.

Soins médicaux :

L’Indonésie n’est pas réputée pour avoir un système de soins efficace.

En cas de nécessité, la communauté des expatriés et les autorités françaises recommandent l’hôpital privé BIMC à Kuta. Par ailleurs, Singapour se trouve à trois heures d’avion, et dispose de cliniques et de centres hospitaliers avec une qualité de soins identique à celle offerte en France.

Bali compte beaucoup de médecins expatriés parlant anglais, diplômés dans les universités américaines. Un appel téléphonique au Consulat de France vous permettra d’obtenir les coordonnées des médecins habituellement consultés par les français.

Il faut être vigilant concernant les médicaments qui peuvent être mal stockés, périmés, voire contrefaits.

Loisirs :

Bali - qualité de vie.Bali se prête spécialement bien à la pratique de nombreuses activités culturelles (visite de musées, temples, galeries d’art…), artistiques (cours de danse, de musique, de peinture, de cuisine…), sportives et de loisirs (snorkelling avec palmes et masque, pêche, bateau, vélo…).

Certaines vous aideront à mieux comprendre la culture indonésienne, alors que d’autres vous permettront de découvrir de façon plus intime ou plus intense la nature généreuse de cette magnifique île.

Sécurité et stabilité :

Bali est une destination plutôt sûre. Cela dit, attention au côté détendu et à la gentillesse des balinais qui fait que l’on peut avoir tendance à baisser la garde.

La petite délinquance a tendance à augmenter surtout dans les endroits fréquentés par les touristes. Il faut donc veiller à ne pas tenter le diable et vous assurer que vos objets de valeur ne soit pas à la vue de tous et sans surveillance. Quand vous sortez de chez vous, ne laissez jamais portes et fenêtres ouvertes.

La situation évoluant en permanence, nous ne serions trop vous recommander de prendre connaissance des recommandations du ministère des Affaires étrangères avant votre départ et, une fois sur place, d’écouter les conseils des habitants.

Infrastructures :

Transport :

Bali - qualité de viePlusieurs compagnies aériennes assurent des liaisons entre Paris et Kuala Lumpur, Singapour ou Jakarta, avec correspondance pour Denpassar par des compagnies low-cost (Air Asia, Lion Air).

Pour se déplacer sur l’île, le moyen de transport le plus pratique est le scooter. On en trouve en location pour moins de 50 € par mois. Il est également possible de louer une voiture, d’utiliser les taxis très bon marché ou les bus publics.

Pour l’achat d’un véhicule vous devez êtes titulaire de la carte de résident permanent.

Télécommunications :

Portable : vous pouvez utiliser votre propre téléphone portable à Bali, mais la note risque d’être élevée. Le mieux est d’acheter une carte Sim locale prépayée chez un opérateur présent dans les magasins de téléphonie mobile. Avant de régler , il est conseillé d’essayer la carte SIM dans votre téléphone, préalablement débloqué, afin de vérifier sa compatibilité.

Internet : Le retard avec les pays occidentaux se fait encore sentir dans la vitesse de transmission et l’absence d’accès dans les régions reculées, mais le réseau se densifie, les connections sont de plus en plus fiables et le retard se réduit de jours en jours.